CHARM : Atlas des Habitats des Ressources Marines de la Manche Orientale

Autre(s) titre(s) CHARM: Channel Habitat Atlas for Marine Resource Management
Type Rapport
Date publication 2005-08
Langue(s) Français
Référence PROJET CHARM - RAPPORT FINAL (ATLAS ET RAPPORT TECHNIQUE)
Auteur(s) Carpentier Andre, Coppin Franck, Dauvin Jean-Claude, Desroy Nicolas, Dewarumez Jean-Marie, Eastwood Paul D., Ernande BrunoORCID, Harrop Stuart, Kemp Zarine, Koubbi Philippe, Williams Nigel Leader, Lefebvre AlainORCID, Lemoine Michel, Loots Christophe, S. Martin Corinne, Meaden Geoff J., Ryan Nick, Tan Lei, Vaz SandrineORCID, Walkey Mike
Résumé INTRODUCTION: Le Détroit du Pas-de-Calais (figure 1) est à la jonction entre la mer du Nord et la Manche. Rapprochant à l'extrême le Nord de la France et le Sud-Est de l'Angleterre, ce couloir étroit est une des zones où le trafic maritime est le plus intense du monde ; il représente ainsi une zone économique importante utilisée pour de nombreuses activités : tourisme et loisirs, ports internationaux et fret, exploitation de ressources vivantes ou non. C'est un secteur très riche pour la pêche professionnelle car on y trouve de nombreuses espèces commerciales, des zones de nourriceries et de frayères, des voies de migration, liées à des paramètres environnementaux caractéristiques. La fragilité de ces ressources marines, soumises à de fortes pressions anthropiques, a incité les spécialistes français et britanniques du domaine maritime à se regrouper autour d'un projet commun : réaliser un atlas des habitats des ressources marines de la Manche orientale, dont la première phase focalise principalement sur le Détroit du Pas-de- Calais.

Pourquoi un atlas sur les habitats de ces ressources ? Parce que le but de ce projet est de fournir aux collectivités un outil d'aide à la décision leur permettant de mieux appréhender la complexité du monde marin afin d'aider, en concertation avec les scientifiques, à la gestion des ressources vivantes marines du Détroit du Pas de Calais et la planification de certains aménagements en évaluant leurs conséquences sur ces ressources. D'autre part, il est essentiel que la France et le Royaume-Uni aient une vision commune de la protection de la qualité des écosystèmes et de l'utilisation des ressources marines partagées par ces deux pays qui subissent les conséquences de la diminution d'abondance de certaines espèces. Il est vrai qu'une gestion raisonnée assistée par des systèmes d'informations et des outils aidant à la décision représente un atout indéniable pour une exploitation durable de ces ressources. Enfin, la vulgarisation de ces approches auprès du grand public est aussi un facteur important afin de sensibiliser tous les acteurs et utilisateurs et les impliquer dans la préservation et la sauvegarde d'un patrimoine naturel pour une gestion durable de ces richesses.

Pourquoi les habitats ? Parce que l'habitat est le lieu regroupant l'ensemble des conditions environnementales dans lequel un organisme, une population ou une communauté peut survivre et se maintenir à l'état spontané. Par conséquent, la moindre modification de l'environnement peut avoir des conséquences dramatiques. Les habitats et les ressources marines vivantes de cette région sont essentiels d'un point de vue environnemental car ils participent au bon fonctionnement de cet écosystème unique. Cet atlas fait tout d'abord un état des lieux des données disponibles et utilisables pour cette approche. Il présente une analyse descriptive de l'environnement du Détroit du Pas-de-Calais et de ses ressources (peuplements benthiques, espèces halieutiques larvaires, juvéniles et adultes). Sont aussi présentées les méthodes utilisées pour traiter ces données et pour réaliser la cartographie des habitats préférentiels de 16 espèces halieutiques d'intérêt commercial.
Keyword(s) Survey, Landings, Larvae, Eastern channel, Benthos, Fish, Sig, Policy analysis, Species protection, Habita protection, Protected areas, Marine biodiversity conservation
Abstract INTRODUCTION: The Dover Strait (Figure 1) connects the North Sea to the English Channel. Here, northern France and South-East England are at their closest. This narrow corridor, one of the world's busiest straits for maritime shipping, is a key economic area for numerous activities, such as leisure and tourism, international ports and shipping, plus the exploitation of living or abiotic marine resources. This area is a significant resource for fisheries because many commercial fish species are abundant there, but also because of the presence of nursery and spawning areas and migratory routes linked to specific environmental characteristics. The vulnerability of these resources, which are subjected to strong anthropogenic pressures, has brought together French and British maritime experts within a common project: to create an atlas of marine resource habitats in the Eastern English Channel. The first phase of the project focuses on the Dover Strait.

Why the need for an atlas of marine resource habitats? Because the primary aim of the atlas is to act as a contemporary reference source for the Dover Strait marine environment and provide decision-makers with the necessary information to help in the management of marine living resources. Furthermore, it is essential that France and the United Kingdom have a common vision for the protection of ecosystems quality and for the utilisation of the marine resources shared by these two countries, which are presently suffering the consequences of the decline in the abundance of certain species. Sensible management, assisted by information systems and tools to help decision-making, is the key for the sustainable use of these resources. Finally, the popularisation of these approaches amongst the wider public is also an important factor in increasing the awareness of stakeholders and other users, and to involve them in the preservation and protection of a natural heritage, for a sustainable management of these resources.

Why habitats? Because a habitat is an area where the environmental conditions are suitable for an organism, a population or a community to survive and live in a spontaneous state. As a result, any alteration of the environment may have disastrous consequences. Habitats and living marine resources in this geographical area are essential from the point of view of the environment because they contribute to the functioning of this unique ecosystem. This atlas is first of all an assessment of available and usable data for this approach. It presents a descriptive analysis of the environment of the Dover Strait and its resources (benthic assemblages, marine fish species: larvae, juvenile and adult). Also presented are the methods used to analyse these data and to map the suitable habitat for 16 marine fish species.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-2350.pdf 64 1 MB Libre accès
Atlas 226 26 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Carpentier Andre, Coppin Franck, Dauvin Jean-Claude, Desroy Nicolas, Dewarumez Jean-Marie, Eastwood Paul D., Ernande Bruno, Harrop Stuart, Kemp Zarine, Koubbi Philippe, Williams Nigel Leader, Lefebvre Alain, Lemoine Michel, Loots Christophe, S. Martin Corinne, Meaden Geoff J., Ryan Nick, Tan Lei, Vaz Sandrine, Walkey Mike (2005). CHARM : Atlas des Habitats des Ressources Marines de la Manche Orientale. PROJET CHARM - RAPPORT FINAL (ATLAS ET RAPPORT TECHNIQUE). http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/2350/