Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Catalogue des poissons comestibles du Maroc et de la Côte occidentale d'Afrique (du Cap Sorel au Cap Vert), Première partie - Poissons cartilagineux

Autre(s) titre(s) :
List of edible fish from Morocco and the Western coast of Africa (Cap Sorel to Cap Vert), Part One - Cartilaginous Fish
Type de document :
Publication
Date de publication :
1934-06
Langue(s) :
Français
Copyright :
Ifremer
Auteur(s) :
Belloc Gérard
Source :
Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes (0035-2276) (ISTPM), 1934-06 , Vol. 7 , N. 2 , P. 117-193
Mot-Clé(s) :
Histoire Ifremer
Résumé :
Le " Catalogue illustré des Animaux marins comestibles, avec leurs noms communs français et étrangers » (1), publié en 1925 par MM. JOUBIN et LE DANOIS comprenait uniquement les espèces des côtes de France et des mers limitrophes. Il nous paraît utile de le compléter au moment où les chalutiers français étendent leur rayon d'action vers le Sud, jusqu'au Sénégal. Le but principal du précédent catalogue était de faire adopter pour tout notre pays un nom officiel et unique pour chaque poisson. Il faut reconnaître, avec regret, que ce but n'a pas été atteint et que l'on continue à donner, par exemple, trente-quatre noms à la Baudroie et que, parmi eux, cinq au moins, sont aussi employés pour désigner d'autres poissons bien différents. Peut-être aurons-nous plus de succès avec les poissons de la côte occidentale d'Afrique, au moins avec ceux qui n'ont encore aucun nom vulgaire français. [OCR NON CONTRÔLE]
Abstract :
The "Catalogue illustré des Animaux marins comestibles, avec leurs noms communs français et étrangers" (Illustrated catalogue of edible marine animals, with their French and foreign names) (1), published in 1925 by MM. Joubin and Le Danois only included the species found on the French coasts and the surrounding seas. It seemed useful to complete this catalogue at a time when French trawlers extended their fishing areas to the South, all the way to Senegal. The main goal of the previous catalogue was to have the entire country adopting a single official name for each fish. We have to admit that this goal has not been reached and that, for example, the monkfish is still designated using thirty four different names, five of which are used for other completely different fishes. Maybe we will be more successful with the fishes from the western coast of Africa, at least with those who do not have a vulgar French name yet.
Comment citer ce document:

Belloc Gérard (1934). Catalogue des poissons comestibles du Maroc et de la Côte occidentale d'Afrique (du Cap Sorel au Cap Vert), Première partie - Poissons cartilagineux. Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes, 7(2), 117-193. Open Access version : http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/5690/