Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Recherche sur l'agent de la maladie de la glande digestive de Ostrea edulis Linné

Autre(s) titre(s) :
Research on the agent of the digestive gland disease of Ostrea edulis Linné
Type de document :
Publication
Date de publication :
1974
Langue(s) :
Français
Copyright :
Ifremer
Auteur(s) :
Grizel Henri, Comps Michel, Bonami Jean-Robert, Cousserans F., Duthoit Jean-Louis, Le Pennec Marie-Annick
Source :
Science et Pêche (0036-8350) (ISTPM), 1974 , N. 240 , P. 7-30
Mot-Clé(s) :
Glande digestive, Maladie, Pathologie, Ostrea edulis, Huître
Résumé :
De nombreuses maladies ont été décrites depuis longtemps chez les huîtres des genres Ostrea et Crassostrea et principalement chez les espèces faisant l'objet d'un élevage et ayant donc un intérêt commercial. L'absence de croissance mais le plus souvent des mortalités restent dans la plupart des cas les symptômes les plus évidents de l'état présumé de maladie. Les effets de ces épizooties sont parfois si graves qu'ils peuvent entraîner la disparition d'une population d'huîtres dans une zone déterminée comme ce fut le cas pour Ostrea edulis L. en 1920-1921 (Dollfus, 1922) sur certaines côtes d'Europe et pour Crassostrea angulata LMK en 1970-1971 sur les côtes françaises atlantiques et particulièrement dans les bassins de Marennes-Oléron et d'Arcachon. Ces cas peuvent être considérés comme extrêmes car le plus souvent les huîtres sont sujettes à des affections dont les effets n'ont qu'un caractère épisodique, ne touchant que partiellement les élevages.
Abstract :
Numerous diseases have been described in Ostrea and Crassostrea oysters and especially in cultivated species of commercial interest. The lack of growth, but more often mortalities, are in most cases the most obvious symptoms of this supposed sickness. The consequences of these epizooties can be so bad that they can result in the disappearance of an entire oyster population from a determined area as for Ostrea edulis L. in 1920-1921 (Dollfus, 1922) on some coasts of Europe and for Crassostrea angulata LMK in 1970-1971 on the French Atlantic coast and especially in the Marennes-Oléron and Arcachon basins. These cases can be considered as extreme cases as most of the time, oysters are only subjected to a number of episodic affections, affecting the farms only partially.
Comment citer ce document:

Grizel Henri, Comps Michel, Bonami Jean-Robert, Cousserans F., Duthoit Jean-Louis, Le Pennec Marie-Annick (1974). Recherche sur l'agent de la maladie de la glande digestive de Ostrea edulis Linné. Science et Pêche, (240), 7-30. Open Access version : http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/6286/