Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Réseau de veille zoosanitaire des mollusques REPAMO - Rapport d'activité pour l'année 1997

Type de document :
Rapport
Date de publication :
1998
Langue(s) :
Français
Copyright :
1998 Ifremer
Auteur(s) :
Berthe Franck, Pichot Yves, Chollet Bruno, Thebault Anne, Kuntz Gregoire, Tige Gilbert, Thebault Anne, Fleury Pierre-Gildas, Hirata Toshio, Le Coguic Yvette, Renault Tristan, Lipart Cecile, Grizel Henri, Joly Jean-Pierre, Mazurie Joseph, Baud Jean-Pierre, Goulletquer Philippe, Dreno Jean-Paul, Buestel Dominique
Mot-Clé(s) :
Réseau surveillance, Pathologie, Mollusques bivalves, Mortalité
Résumé :
Le réseau de veille zoosanitaire des mollusques, REPAMO, a été créé en 1992 afin de protéger les espèces d'intérêt économique des maladies susceptibles de les affecter. En effet, de même que les autres productions animales, la conchyliculture est frappée par diverses maladies dont certaines se comportent comme des facteurs limitants de la qualité ou de la quantité des productions. L' histoire de l'ostréiculture française a connu de tristes expériences en la matière, notamment dans les années 70 pour l' huître creuse portugaise, Crassostrea angulata ou encore pour l'huître plate, Ostrea edulis. En fait, nous ne disposons que de très peu de possibilités de protéger les mollusques bivalves vis à vis des maladies infectieuses. D' une part, les traitements, pour des espèces élevées en milieu ouvert, posent les problèmes des quantités de substances à utiliser, des fortes probabilités de recontamination et de l'accumulation de résidus dans le milieu. D'autre part, la vaccination, ou immuno prophylaxie, au sens conventionnel du terme, reste sans objet chez les invertébrés du fait de leur absence de réponse immune spécifique. Au vu de ces éléments, les seules façons de protéger ces espèces vis à vis des maladies infectieuses sont de mettre au point des techniques de diagnostic rapides, sensibles et fiables, adaptées au suivi zoosanitaire des cheptels, ainsi que d'obtenir des populations d'animaux présentant une certaine résistance aux principales maladies susceptibles de les affecter. Dans ce contexte, l'épidémio-surveillance et surtout l'épidémio-vigilance occupent donc une position centrale dans la lutte contre les maladies infectieuses des mollusques et la protection des cheptels conchylicoles
Comment citer ce document:

Berthe Franck, Pichot Yves, Chollet Bruno, Thebault Anne, Kuntz Gregoire, Tige Gilbert, Thebault Anne, Fleury Pierre-Gildas, Hirata Toshio, Le Coguic Yvette, Renault Tristan, Lipart Cecile, Grizel Henri, Joly Jean-Pierre, Mazurie Joseph, Baud Jean-Pierre, Goulletquer Philippe, Dreno Jean-Paul, Buestel Dominique (1998). Réseau de veille zoosanitaire des mollusques REPAMO - Rapport d'activité pour l'année 1997. http://archimer.ifremer.fr/doc/00098/20901/