Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Des plasmides bactériens en milieu marin

Type de document :
Rapport
Date de publication :
1992
Langue(s) :
Français
Auteur(s) :
Tamanai-Shacoori Z, Arturo M., Mamez C., Cormier M.
Résumé :
Peu d'études ont été réalisées sur la distribution, le transfert et les fonctions des plasmides existants dans les bactéries de l'environnement (Smith, 1970 ; Glasman et al., 1981 ; Hada et Sizemore, 1981). Hada et Sizemore (1981) en faisant une étude comparative sur le nombre des plasmides contenus dans 440 isolements de Vihrio marins du Golfe de Mexico ont démontré que l'incidence des plasmides est plus importante dans des isolements marins des sites pollués, que dans des isolements marins de sites non contaminés. Par contre, Burton et al. en 1982, en travaillant dans une rivière de South Wales, n'ont pas trouvé de différence significative entre les sites pollués et ceux non pollués sur le pourcentage total des isolements contenant des plasmides ainsi que sur l'incidence des plasmides des souches non "Pseudomonas -like" provenant des mêmes endroits. La majorité (86%) des plasmides détectés ont une masse moléculaire entre 35 et 312 Md. Baya et al., 1986, ont fait une étude comparative entre 4 zones : 1) des eaux provenant d'une station qui reçoit surtout des déchets chimiques 2) des eaux proches de la station 3) des eaux océaniques contaminées par des rejets domestiques 4) des eaux propres utilisées comme contrôle. Les résultats obtenus montrent que le nombre de bandes plasmidiques par souche dans les différentes zones diminue dès la zone 1 vers la zone 4. L'objectif de notre travail est d'examiner dans un premier temps, le contenu plasmidique des souches d'E.coli venant des eaux brutes, eaux épurées et des eaux de la sortie de la station d'épuration de Morlaix. Et dans un deuxième temps, étudier l'évolution de ces plasmides dans l'environnement pendant différents temps de séjour.
Comment citer ce document:

Tamanai-Shacoori Z, Arturo M., Mamez C., Cormier M. (1992). Des plasmides bactériens en milieu marin. http://archimer.ifremer.fr/doc/00103/21471/