Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Bilan 1997 de la contamination des eaux côtières françaises par les composés organostanniques.

Type de document :
Rapport
Date de publication :
1998
Langue(s) :
Français
Auteur(s) :
Michel Pierre, Averty Bernard
Résumé :
Il y a quinze ans, la France prenait des mesures réglementaires pour restreindre l'usage des composés organostanniques dans les peintures antisalissures utilisées pour la protection des coques de bateaux. Il s'agissait alors d'une réaction d'urgence face au problème vital posé à l'ostréiculture française. La France était le premier pays à prendre de telles dispositions. Depuis, la réglementation a été confirmée à plusieurs reprises, en dernier lieu par le décret n°92-1074 du 2 octobre 1992. Quinze ans plus tard, où en sommes nous ? La campagne de mesure des composés organostanniques dans l'eau de mer, conduite par l'IFREMER de juillet à septembre 1997 a permis de faire le point de la situation. La contamination des côtes françaises reste préoccupante. Pour de nombreuses installations portuaires les mesures montrent des sources de contamination persistantes. Les concentrations mesurées en zone côtière à l'extérieur des installations portuaires, excèdent trop souvent les concentrations toxiques reconnues. Soixante quinze pour cent des mesures restent supérieures au seuil de 1 ng.1-1 pour lequel des effets toxiques sur certaines espèces marines sont prouvés.
Comment citer ce document:

Michel Pierre, Averty Bernard (1998). Bilan 1997 de la contamination des eaux côtières françaises par les composés organostanniques. http://archimer.ifremer.fr/doc/00104/21557/