Archive Institutionnelle de l'Ifremer
Ifremer

Contribution à l'étude d'impact pour l'extension du port de OUISTREHAM

Type de document :
Rapport
Date de publication :
1980
Langue(s) :
Français
Auteur(s) :
Merceron Michel
Résumé :
De l'agglomération de CAEN à la mer, le canal double le cours de l'Orne sur une distance d'environ 14 km. Au port de OUISTREHAM le canal cominunique avec la mer par deux écluses, et en aval des écluses se trouve la confluence avec l'orne, Jusqu'au niveau des basses mers, le chenal est commun et il est encadré par deux enrochements d'axe N.S. sur une distance de 2 Km (cf. carte n°1). Les débits de l'Orne seraient respectivement de 2 m3/s en étiage, d'environ 21 m3/s en débit moyen et de 70 m3/s en crue. Ce fleuve alimente la sédimentation en matières fines qui se produit à la fois dans le chenal commun a l'aval, et dans l'avant-port soit entre le point de confluence et les écluses. La présente étude (carte n°2) porte sur : - la zone de sédimentation précitée, destinée à être draguée, - la zone où sont actuellement effectués les rejets à la mer.
Comment citer ce document:

Merceron Michel (1980). Contribution à l'étude d'impact pour l'extension du port de OUISTREHAM. http://archimer.ifremer.fr/doc/00106/21684/