Comportement géochimique des radionucléides a l'amont de l'estuaire de la Loire

Type Rapport
Date publication 1982
Langue(s) Français
Auteur(s) Thomas Alain J.
Résumé La Loire fluviale reçoit des apports de radioéléments artificiels par le drainage de son bassin versant contaminé par les retombées des essais nucléaires atmosphériques (notamment le dernier essai chinois de 1980) et par les rejets liquides de routine ou accidentels des réacteurs électro-nucléaires. Les radioéléments de longue période proviennent largement de l'industrie nucléaire. Ils sont estimés (1982) à 1 (ou 3 ?) Ci/an pour le 137Cs (le bassin versant apportant 0.4 Ci/an sous forme particulaire), et à 10-20 mci/an pour le 239+240Pu qui provient d'un accident (le bassin versant apporte 5 mCi/an sous forme particulaire). La proportion des émetteurs gamma de courte période (quelques mois à 5 ans) et du 137Cs d'origine industrielle est estimée (1980-1983) à 100% pour 58Co, 60Co, 134Cs et 110mAg, 50-80% POUR 106Ru, 54Mn, 144Ce, 35% pour 137Cs mais 95r et 125Sb ne proviennent que de la retombée.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
19264.pdf 27 Libre accès
Haut de la page