Colonisation bactérienne et implantation de E. Coli dans le sédiment d'origine littorale

Type Thèse
Date publication 1989
Langue(s) Français
Auteur(s) Le Guyader Françoise
Université Université de Rennes 1
Résumé Le milieu marin littoral est depuis longtemps soumis à de nombreux rejets. Divers facteurs rendent les 1700km de côtes de la Bretagne particulièrement sensibles à ce problème: - géographiques : la côte bretonne est très découpée et comporte de nombreuses baies, estuaires, abers... qui sont le point de convergence de réseaux hydrologiques importants. - démographiques : la région du littoral abrite une forte densité de population. - économiques : la Bretagne est une région d'élevage ce qui provoque une forte contamination des rivières par les bactéries d'origine animale. Les techniques d'épandage largement utilisées contribuent également à la contamination par les eaux de ruissellement. Mais c'est aussi une région touristique : la fréquentation massive des plages et des ports en été augmentent les rejets.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
19284.pdf 187 6 MB Libre accès

Comment citer 

Le Guyader Françoise (1989). Colonisation bactérienne et implantation de E. Coli dans le sédiment d'origine littorale. PhD Thesis, Université de Rennes 1. http://archimer.ifremer.fr/doc/00106/21705/

Haut de la page