Colonisation bactérienne et implantation de E. Coli dans le sédiment d'origine littorale

Type de document Thèse
Date de publication : 1989
Langue(s) Français
Doc(s) complet(s) Libre accèshttp://archimer.ifremer.fr/doc/00106/21705/19284.pdf (6.42 Mo)
Auteur(s) Le Guyader Françoise
Université Université de Rennes 1
Résumé Le milieu marin littoral est depuis longtemps soumis à de nombreux rejets. Divers facteurs rendent les 1700km de côtes de la Bretagne particulièrement sensibles à ce problème: - géographiques : la côte bretonne est très découpée et comporte de nombreuses baies, estuaires, abers... qui sont le point de convergence de réseaux hydrologiques importants. - démographiques : la région du littoral abrite une forte densité de population. - économiques : la Bretagne est une région d'élevage ce qui provoque une forte contamination des rivières par les bactéries d'origine animale. Les techniques d'épandage largement utilisées contribuent également à la contamination par les eaux de ruissellement. Mais c'est aussi une région touristique : la fréquentation massive des plages et des ports en été augmentent les rejets.

Comment citer ce document 

Le Guyader Françoise (1989). Colonisation bactérienne et implantation de E. Coli dans le sédiment d'origine littorale. PhD Thesis, Université de Rennes 1. http://archimer.ifremer.fr/doc/00106/21705/

Haut de la page