Etat des stocks conchylicoles normands en 2000

Autre(s) titre(s) Oysters and mussels stocks assessments in Normandy in 2000
Type Rapport de contrat
Date 2001-07
Langue(s) Français
Référence DRV/RA/RST/2001-06
Copyright 2001 Ifremer
Auteur(s) Kopp Joel1, Messiaen Gregory1, Le Gagneur Eric1, Cornette Florence1, Ropert MichelORCID1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Note n° de contrat IFREMER : 00/1213754/BMF
Mot-Clé(s) Ostréiculture, mytiliculture, estimation des stocks, croissance, rendements
Résumé Comme tous les cinq ans, une étude de stock a été réalisée en 2000 par photographies aériennes de l'ensemble des concessions ostréicoles normandes. La lecture de ces documents a été conduite après stratification des différents bassins sur la base des travaux précédents. Pour les huîtres, des pesées aléatoires de poches sur parcs et dans les ateliers conchylicoles ont été faites. Pour les moules, le calcul des biomasses a nécessité une évaluation du taux d'exploitation des bouchots et du volume moyen de moules qu'ils supportent (moyennes par pieu, par bouchot et par ligne).
La composition en âge de ces stocks (moules de un an ou de deux ans, naissain, demi-élevage ou huîtres de taille commerciale) a été calculée bassin par bassin. Les stocks totaux normands ont été évalués à 17 000 t pour les moules et 40 000 t d'huîtres.
Une mention particulière a été faite concernant le respect des Schéma Départementaux des structures par les professionnels. De fortes dérives récentes ont été constatées quant aux densités de mollusques en élevage. Malgré cet effort de production supplémentaire, le niveau des stocks est resté parfaitement stable depuis 1995. La dégradation des rendements en produits commerciaux, par unité de surface (huîtres) ou de longueur (moules) est la conséquence directe de cette tendance. En ce qui concerne les huîtres, plus particulièrement, une baisse générale du poids de mollusque vivant, par poche, a été relevée.
L'impact des mortalités anormales qui ont affecté la Baie des Veys est également mis en évidence. Une perte d'environ 1800 t a été évaluée. L'ensemble de ces observations devrait conduire la Profession à faire des choix drastiques de gestion collective des différents bassins.
Keyword(s) Oysters culture, mussels culture, stock assessment, growth, yields
Abstract Crassostrea gigas and Mytilus edulis are reared in four areas along the eastern coast of Cotentin (Normandy).
Every five years, a stock assessment survey, based on a stratified random sampling is carried out using aerial photographs. During September 2000, oysters bags and mussel banks random samplings have been weighed on leasing grounds and in random sampled farms in order to evaluate the overall total gross and net weights breeded (oysters 40 000 and mussels 17 000 metric tons, net weights). Age compositions of each stock in each rearing area have been computed.
This last stock assessment showed that cultural regulations are less and less observed in Normandy's breeding areas. A strong increase in bag densities has been noticed since 1995. As stock levels remained stable, decreases in yields have been noticed.
As a consequence of this report, farmers and Official Authorities should adopt recommendations on cultural practices in Normandy in order to improve shellfish culture management.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
19360.pdf 55 13 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Kopp Joel, Messiaen Gregory, Le Gagneur Eric, Cornette Florence, Ropert Michel (2001). Etat des stocks conchylicoles normands en 2000. DRV/RA/RST/2001-06. http://archimer.ifremer.fr/doc/00107/21786/