OVIDE : Rapport de données Eulériennes

Type Rapport scientifique
Date 2009-05
Langue(s) Français
Référence DOPS/LPO/09-07
Copyright 2009 Ifremer
Auteur(s) Branellec Pierre1, Lherminier PascaleORCID1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, france
Editeur Ifremer
Note OVIDE : Observatoire de la Variabilité Interannuelle à DEcennale en Atlantique Nord
Résumé Afin de compléter l’étude de la variabilité du gyre subpolaire en Atlantique Nord entreprise dans le cadre du projet OVIDE, le Courant Est Groenland-Irminger (EGIC) a été mesuré à 60°N de juin 2004 à juin 2006 par un réseau de 5 mouillages courantométriques formant une section du plateau groenlandais à l’isobathe 1900m. Composés de 15 courantomètres de type RCM et de deux ADCP, ce réseau était également équipé de micro CTD en tête de mouillage, à environ 200m sous la surface, afin de surveiller le comportement des lignes en immersion, et de mesurer la variabilité des apports d’eau relativement chaude et salée en provenance du Courant d’Irminger. Les courants sont globalement bien guidés par la bathymétrie, ce qui a permis de détecter des déviations de cap plus importantes que celles annoncées dans les spécifications. Les vitesses les plus fortes, d’environ 80 cm/s, sont enregistrées par le courantomètre le moins profond du mouillage B, dont la micro-CTD a hélas été perdue au relevage. Le cœur du courant se trouve probablement entre les mouillages B et C. Les mesures de pression en tête de ligne ont mis en évidence une sous-estimation de l’inclinaison des lignes sous l’effet de forts courants, ce qui n’a apparemment pas eu d’impact sur les mesures. Cette section « Ifremer » a été prolongée au large pendant la deuxième année par un réseau « NOC » de 7 mouillages profonds afin de mesurer le Courant Profond de Bord Ouest (projet CFER de S. Bacon), dont le mouillage à 2100m comportait 3 instruments du laboratoire dans les 1000 premiers mètres. Le projet a aboutit à un très bon retour de données, avec un taux global de plus de 90% (en omettant les appareils mis en test). Une publication est en préparation (Daniault et al.), et les courantomètres profonds des mouillages A et B ont été utilisés par Bacon et Saunders (JPO 2009).
Abstract Complementing the study of the variability of the North Atlantic Subpolar Gyre that is performed in the frame of the Ovide project, the East Greenland/Irminger Current (EGIC) was measured at 60°N between June 2004 to June 2006 by an array of 5 moorings, placed on a section from the shelf to the 1900m isobath. The moorings were equipped with 15 RCM currentmeters and 2 ADCPs to measure the volume transport, and also 5 micro-CTD at mooring heads (about 200m below the surface) to measure the vertical displacement of the moorings and the variability of the warm and salty water masses in the Irminger Current.
The highest velocities, about 80 cm/s, are found at the top of mooring B. The core of the current is located between moorings B and C. The current direction is quite constrained by the bathymetry, revealing that the errors on heading measurements are sensibly higher than those mentioned in the instrument specifications. The pressure data revealed that the deformation of the mooring line was under-estimated under strong currents, but no effect was noticed on the quite good quality of the data.
The “Ifremer” section array was extended offshore during the second year by a “NOC” array of 7 deep moorings in order to measure the Deep Western Boundary Current (CFER project of S. Bacon); the mooring on the 2100m isobath was equipped with 3 of LPO’s instruments in the first 1000m.
A very good data return was obtained, with an overall rate of 90% (omitting the new instruments under testing). A first article is in preparation (Daniault et al.), and the deep currentmeters of moorings A and B were used by Bacon and Saunders (JPO 2009).
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
30638.pdf 137 12 MB Libre accès
Haut de la page