La vidéo rotative autonome pour l’observation des habitats et de la macrofaune côtiers. Guide méthodologique des systèmes STAVIRO et MICADO.

Autre(s) titre(s) Unbaited rotating video for observing coastal habitats and macrofauna. Methodological guide for STAVIRO and MICADO systems.
Type Document technique (spécification, manuel, ...)
Date 2016-11-03
Langue(s) Français
Référence AMBIO/A/1
Copyright 2016 IFREMER
Auteur(s) Pelletier DominiqueORCID1, Carpentier Liliane1, Roman William1, Bockel Thomas1
DOI 10.13155/46859
Editeur ifremer
Version 1
Note Projet AMBIO, Aires Marines Protégées, Patrimoine Mondial, BIOdiversité
Résumé • Ce guide présente les techniques de vidéo rotative STAVIRO et MICADO. Il s’adresse aux utilisateurs potentiels de ces systèmes, qu’ils soient gestionnaires, bureaux d’étude ou chercheurs. L’objectif est de rendre l’utilisateur aussi autonome que possible dans la mise en œuvre de la méthodologie.
• Le STAVIRO est un système de vidéo rotatif, panoramique, autonome, non appâté, destiné à réaliser des suivis et des études sur la biodiversité peu profonde (entre 0 et 50 mètres). Il permet d’observer l’habitat et la macrofaune vagile dans un rayon de 5 mètres et souvent d’une dizaine de mètres autour du système. Parce qu’il est rotatif, le STAVIRO permet d’obtenir une vision panoramique sans déformation de l’image par un grand angle. Le mode opératoire sur le terrain permet de réaliser rapidement de nombreuses stations (environ 20-25 stations par jour avec deux systèmes), sans plongeur, et par des personnes ne possédant pas de formation scientifique. Cette technique permet de couvrir des zones étendues et d’obtenir des données répliquées. Elle est adaptée au suivi spatial de zones potentiellement vastes. Depuis 2007, plus de 3000 stations STAVIRO ont été collectées en Nouvelle-Calédonie, et plusieurs centaines en Méditerranée, et plus récemment dans l’Océan Indien.
• Le MICADO est un système automatisé, pouvant capter les mêmes images que le STAVIRO, en restant en place pendant plusieurs jours. Il est posé en plongée de préférence et les heures des séquences sont programmables. Depuis 2008, plus de 1200 séquences ont été collectées en Nouvelle-Calédonie et une centaine en Méditerranée. Ce système est adapté au suivi temporel d’une station et permet d’observer l’activité et les comportements de la macrofaune.
• L’analyse des images est réalisée indépendamment des campagnes, et nécessite une formation à l’identification des espèces de poisson. Les analyses peuvent facilement être vérifiées et validées par des experts.
• Les observations permettent de caractériser et quantifier les peuplements de poissons et l’habitat (recouvrements abiotiques et biotiques) autour de la station.
• Les données sont utilisées pour calculer des indicateurs qui peuvent être analysés statistiquement, par ex. avec l’outil de calcul PAMPA, librement disponible ainsi que le guide qui l’accompagne.
• Plusieurs outils ont été mis au point et sont disponibles pour faciliter la mise en œuvre de la technique : fichiers-types (feuille de terrain, masque de saisie sous Excel, scripts de mise au format PAMPA sous R, listes d’espèces, etc.).
• Les indicateurs sont représentés sur des cartes, accessibles par ex. sur le serveur Sextant de l’Ifremer (http://sextant.ifremer.fr). La bancarisation des données sous Quadrige et plus particulièrement sur la Base de données RECIFS est en cours.
Abstract • This guide depicts the STAVIRO and MICADO rotating video techniques. It is intended for potential users, whether, environmental managing bodies, academics and other scientists.
• The STAVIRO is a remote underwater unbaited video system for monitoring and studying shallow biodiversity, mostly in coastal areas (between 0 and 50 m). It enables observing habitat and vagile macrofauna within a 5m (and often 10 m) distance around the system. Because it rotates, the STAVIRO enables a panoramic view without distorting image due to wide angle. Many stations can be achieved quickly (ca. 20-25 stations per day with two systems) without the need for divers, and field work does not require a scientific background. It allows to survey extended areas and to replicate observations; it is thus adapted to spatial monitoring of potentially vast areas. Since 2007, more than 3000 STAVIRO stations have been collected in New Caledonia, several hundreds in the Mediterranean, and more recently in the Indian Ocean.
• The MICADO is an automatic system that can record the same images as the STAVIRO while remaining in place for several days. It is preferably posed by divers. Recording times are programmed; they depend on study objectives. MICADO is adapted to high frequency temporal monitoring, and it enables observing macrofauna activity and behavior. Since 2008, more than 1200 MICADO sequences have been recorded in New Caledonia, and ca. a hundred in the Mediterranean.
• Image analysis is achieved after field work; it requires being trained to fish species identification. Analyses can easily be checked and validated by an expert.
• Observations allow characterizing and quantifying fish communities (and other animals such as turtles) and habitat (biotic and abiotic cover) around the station.
• Data are used to compute indicators that are statistically analysed, e.g. using the PAMPA computing tool, which is freely available, with a user guide.
• Several utilities were developed to facilitate the implementation of the methodology (text files for data input on the field, species lists, Excel-based data input sheet, R scripts for formatting data, etc.)
• Indicators can be mapped, e.g. using the Ifremer Sextant server (http://sextant.ifremer.fr). Data will soon be stored in an accessible and interoperable database (Quadrige, RECIFS Database).
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 90 3 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Pelletier Dominique, Carpentier Liliane, Roman William, Bockel Thomas (2016). La vidéo rotative autonome pour l’observation des habitats et de la macrofaune côtiers. Guide méthodologique des systèmes STAVIRO et MICADO. AMBIO/A/1. http://doi.org/10.13155/46859