Étude prospective de l'exploitation des coquillages au large des côtes d'Aquitaine Volet : Ressources et première approche économique

Autre(s) titre(s) Prospective study of shelfishes stock exploitation off the Aquitaine coasts(France) : resources and first economic
Type Rapport
Date 2006-12
Langue(s) Français
Auteur(s) Caill-Milly Nathalie, Duclercq Benoit, Morandeau GillesORCID, De Casamajor Marie-NoelleORCID
Résumé INTRODUCTION : Dans un objectif de diversification des pêches actuelles et sur demande de professionnels aquitains, le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CRPMEM) d'Aquitaine a engagé une réflexion sur les possibilités d'ouverture d'une pêcherie de coquillages. Dans le cadre de cette démarche, et en raison de l'absence d'information sur la présence et l'importance de la ressource, le CRPMEM d'Aquitaine a sollicité le Laboratoire Ressources Halieutiques d'Aquitaine (LRHA) de l'Ifremer pour un accompagnement dans l'acquisition d'informations sur le sujet. En parallèle, une étude prospective de l'exploitation des coquillages au large des côtes d'Aquitaine -volet réglementation et commercial- a été effectuée par le CRPMEM d'Aquitaine (Coiffec, 2006).

Dans le même temps, la Direction Régionale des Affaires Maritimes (DRAM) a demandé au LRHA d'envisager la mise en place d'une étude des stocks de coquillages de type fouisseur dans la zone des 0-12 milles.

En 2005, 27 chalutiers ont déclaré une activité de chalut de fond à panneau en Aquitaine dans la zone visée par la campagne. Leurs captures sont essentiellement constituées de céphalopodes (25 %), de céteaux (16 %), de soles (7 %), de merlus (7 %), de vives (6 %) et de baudroies (5 %). Ces navires cumulent des difficultés d'exploitation (prix et consommation du carburant, rendements à la baisse, ...). Une reconversion de quelques navires sur une pêcherie de coquillages pourrait permettre une diminution de la pression sur ces espèces ainsi qu'une diminution des risques liés à une mono activité. Aucun élément n'est disponible dans les travaux antérieurs sur la présence de gisements dans la partie sud du golfe de Gascogne. Sept espèces cibles ont été définies par le Comité Régional des Pêches Maritimes : Pecten maximus, Cerastoderma edule, Callista Chione, Glycymeris glycymeris, Venus mercenaria, Buccinum undatum. En complément, et pour préciser les espèces susceptibles d'être présentes, une identification de coquilles vides a été effectuée sur la côte landaise. Une validation bibliographique à partir des aires de répartition des espèces observées a permis de confirmer et de compléter les informations recueillies sur le terrain. Par enquêtes auprès de pêcheurs professionnels des quartiers maritimes d'Aquitaine, nous avons précisé au niveau spatial les gisements hypothétiques. Pour localiser les zones à échantillonner et définir la stratégie d'échantillonnage, les informations disponibles sur la nature des fonds entre -20 et -80 m, au large des côtes d'Aquitaine, ont été collectées.

Dans ce contexte, une campagne de prospection a été mise en place au cours de l'été 2006. Ses objectifs étaient de déterminer les espèces présentes, leurs répartitions et de comparer les rendements avec ceux obtenus sur d'autres secteurs exploités avec les mêmes engins.

De plus, des scénarii économiques ont été envisagés afin de discuter des modalités d'exploitation. Ils portent uniquement sur des résultats journaliers autorisant une exploitation viable selon différentes densités de coquillages. Les productions correspondantes ne sont pas données, la prospection ne permettant pas de faire une estimation de la biomasse totale exploitable et ainsi de disposer d'éléments de référence permettant de définir les niveaux de production susceptibles d'être durables.
Keyword(s) France, North east atlantic, Aquitaine coasts, Fleet, Geographical zones, Sampling, Bivalvia, Shellfish fisheries
Résumé en anglais Introduction: With the objective of diversifying current fishing and at the request of professionals in Aquitaine, the Regional Commission of Maritime Fishing and Marine Breeding (CRPMEM) of Aquitaine has started a discussion about the possibilities of opening a shellfishery. In the context of this course of action, and because of the absence of information on the presence and size of the resource, the CRPMEM of Aquitaine asked IFREMER's Halieutic Resources Laboratory of Aquitaine (LRHA) for assistance in acquiring information on the subject. At the same time, a prospective analysis study of the exploitation of shellfish off the coast of Aquitaine—regulation and business section—was performed by the CRPMEM of Aquitaine (Coiffec, 2006).

At that same time, the Regional Management of Maritime Affairs (DRAM) asked the LRHA to consider setting up a study of the stocks of the burrowing type of shellfish in the 0-12 mile zone.

In 2005, 27 trawlers admitted to otter trawl activity in Aquitaine in the zone targeted by the campaign. Their catches are mainly composed of cephalopods (25%), wedge sole (16%), sole (7%), hake (7%), weever (6%) and angler (5%). These ships have several exploitation difficulties (price and fuel consumption, lower yields,...). Converting a few ships for shellfishery would reduce the pressure on these species as well as reduce the risks associated with a single economic activity. No item is available in the previous studies on the presence of listed sites in the southern part of the Gulf of Gascony. Seven target species were specified by the Regional Commission of Maritime Fishing: Pecten maximus, Cerastoderma edule, Callista Chione, Glycymeris glycymeris, Venus mercenaria, Buccinum undatum. In addition, and to specify the species likely to be present, an identification of empty shells was made on the Landes coast. A bibliographic validation from the observed species' distribution areas made it possible to confirm and complete the information gathered in the field. Through surveys of the professional fishermen of Aquitaine's maritime districts, we specified the locations of hypothetical listed sites. To locate the zones to be sampled and define the sampling strategy, available information was collected about the nature of the sea beds between -20 and -80 meters, off the coasts of Aquitaine.

In this context, a prospecting campaign was implemented during the summer of 2006. Its objectives were to determine the species present, their distribution and to compare yields with those obtained about other exploited sectors with the same vessels.

Furthermore, economic scenarios were considered in order to discuss operating methods. They only concern daily results that permit viable exploitation according to assorted shell densities. The corresponding outputs are not given, since the prospecting did not allow us to make an assessment of the total exploitable biomass and thus to have available reference items enabling us to define the output levels likely to be sustainable.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-2217.pdf 89 3 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Caill-Milly Nathalie, Duclercq Benoit, Morandeau Gilles, De Casamajor Marie-Noelle (2006). Étude prospective de l'exploitation des coquillages au large des côtes d'Aquitaine Volet : Ressources et première approche économique. https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/2217/