La pêche de loisir dans le golfe du Morbihan

Autre(s) titre(s) Leisure fishing in the Morbihan bay (Brittany, France)
Type Rapport
Date 2003
Langue(s) Français
Référence CONTRAT
Auteur(s) Boude Jp, Lesueur M, Daures Fabienne, Guyader Olivier, Drouot Bruno
Mot-Clé(s) cout de transport, palourdes, interactions, conflits d'usage, evaluation economique, impact sur la ressource, reglementation, peche en bateau, peche de plaisance, peche à pied, peche de loisir, activités de peche, golfe du morbihan
Résumé La pêche de loisir, ouverte à tous et sans permis, est une activité de loisir qui intéresse une population nombreuse. A l'inverse d'autres activités de prélèvement telles que la pêche en eau douce et la chasse, elle n'a pratiquement pas été étudiée jusqu'ici (Appéré et Bonnieux, 2002). Cette étude consacrée à l'exercice de la pêche de loisir en mer dans le golfe du Morbihan se fixait plusieurs objectifs :
- collecter et rassembler les connaissances disponibles sur la réglementation et la pratique de la pêche maritime de loisir
- évaluer l'importance des prélèvements de certaines pêches récréatives et l'impact économique généré par ces activités,
- mettre en évidence les problèmes de cohabitations existants ou potentiels entre les différents usagers de l'espace et des ressources à l'intérieur du Golfe.
- élaborer une analyse de ces interactions pour servir de base de travail dans l'optique d'apporter une aide à l'engagement d'une réflexion vers leur régulation voire leur règlement dans le cadre du volet Cultures marines et pêche maritime du Schéma de Mise en Valeur de la Mer.
Après avoir définit la pêche de loisir en mer et son environnement institutionnel, on s'est intéressé particulièrement à deux modes de pêche de loisir dans le golfe du Morbihan : la pêche à pied et la pêche en bateau. Ces derniers ont fait l'objet d'une évaluation au niveau de leurs impacts halieutiques et économiques. L'analyse des interactions a nécessité la mise en place d'une méthodologie d'analyse spécifique et fait ressortir les interactions que les usagers jugent réellement significatives. Parmi les impacts provoqués par les autres usages, les plus appuyés semblent provenir de la « pêche faussement plaisancière » qui est dénoncée par les riverains et par les pêcheurs de loisir.
Keyword(s) economic evaluation, shellfish, clams, Morbihan bay, Brittany, leisure fishing
Résumé en anglais Leisure fishing, open to everyone and without a license, is a leisure activity in which many people are interested. Conversely to other harvesting activities such as fresh water fishing and hunting, it has practically not been studied until now (Appéré et Bonnieux, 2002). This study, dedicated to practice of leisure fishing at sea in the Gulf of Morbihan, set itself several objectives:
- collect and assemble the available knowledge on regulations and practice of maritime leisure fishing
- assess the amount of harvesting of certain recreational types of fishing and the economic impact generated by this activity,
- highlight the problems of existing or potential cohabitations among the various users of the space and resources in the Gulf.
- develop an analysis of these interactions to serve as a basis for work with a view to providing an aid to starting a discussion toward their regulation or, indeed, their settling in the context of the Marine Farming and Maritime Fishing section of the Sea Enhancement Programme.
After defining leisure fishing at sea and its institutional environment, we were especially interested in two modes of leisure fishing in the Gulf of Morbihan: shellfish gathering and boat fishing. These are the subject of an assessment at the level of their halieutic and economic impacts. The analysis of the interactions required implementing a specific analytical methodology and caused the interactions that users judge as truly significant to stand out. Among the impacts caused by other practices, the most emphatic seemed to come from "pretending to be fishing for pleasure", which was denounced by locals and leisure fishermen.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-2244.pdf 241 6 MB Libre accès
Haut de la page