L'approche écosystémique des pêches : quelles priorités pour la recherche ?

Autre(s) titre(s) Ecosystemic approach of fishings : what priority for scientific research?
Type Rapport
Date 2007-05
Langue(s) Français
Auteur(s) Fromentin Jean-Marc, Planque Benjamin, Thebaud OlivierORCID
Résumé Ce document présente les évolutions possibles des activités de recherche de l'Ifremer en soutien à l'Approche Ecosystémique de la gestion des Pêcheries (AEP). Il est le fruit d'une réflexion conduite au sein du programme « DEMarche écOSysTEMique pour une gestion intégrée des Ressources Halieutiques ».

La première partie du rapport présente le contexte dans lequel l'AEP s'est développée, rappelant notamment la multiplication des constats de surexploitation des ressources, la question de la viabilité des systèmes d'exploitation, la diversification des usages, le rôle clé de la gouvernance et la dégradation des états des écosystèmes.

La seconde partie cherche à synthétiser les enjeux de la recherche en soutien à l'AEP, qui sont principalement interprétés comme un élargissement des champs de recherche et d'expertise de l'halieutique classique, i.e., : (i) de la population exploitée stricto-sensu à l'ensemble de l'écosystème, (ii) du système ternaire « pêche-administration-science » au système quaternaire «pêche-administration-science-société civile », (iii) du court terme opérationnel au long terme stratégique (incluant la prise en compte des contraintes environnementales, notamment du changement climatique), (iv) d'une approche sectorielle à une approche intersectorielle et (v) de la viabilité des pêcheries à leurs contributions au développement durable des sociétés littorales.

Le défi pour la recherche devient donc considérable étant donné la complexité des systèmes à étudier et les limites des outils d'observation et d'investigation. Le succès de l'AEP tiendra donc à notre capacité à traduire les objectifs généraux de l'AEP en des objectifs de gestion opérationnels et des méthodes d'évaluation fiables et efficaces. Pour ce faire, plusieurs axes de recherche, se regroupant en 5 grands domaines thématiques (exploitation, gouvernance, ressources, écosystèmes et outils) sont identifiés pour répondre aux grandes questions de société.

La troisième partie du document porte sur la prospective sensu-stricto et présente une synthèse bibliographique sur les évolutions possibles des contextes écologique, économique et social de la pêche à l'échelle internationale, et leurs implications possibles pour la recherche en soutien à l'AEP.

La dernière partie analyse, d'une part, la place qu'occupe actuellement l'Ifremer dans le contexte français et européen de la recherche marine. Elle fait ressortir des forces (en particulier un cadre réellement pluri-disciplinaire) et des faiblesses (notamment des moyens limités). Le rapport élabore, d'autre part, une approche méthodologique pour évaluer les activités de recherche nécessaires pour répondre aux grandes questions de société (identifiées à partir des engagements de la communauté internationale, notamment ceux du sommet de Johannesburg de 2002). Cette méthode s'appuie sur une analyse : (i) des relations entre recherche et questions de société, (ii) des principaux domaines de compétence scientifique requis et (iii) du degré de développement actuel des thématiques de recherches au sein de l'Ifremer.

L'analyse conduite souligne un engagement significatif de l'Ifremer sur plusieurs axes de recherche liés à l'AEP. Cette diversité est perçue comme une force, car elle permet de maintenir une grande capacité de réaction. Elle apparaît cependant insuffisante pour répondre aux enjeux. Aussi, le rapport préconise de mettre en place un dispositif de grande envergure fédérant des moyens significatifs de recherches pluridisciplinaires autour d'une question jugée prioritaire dans le domaine de l'AEP.
Résumé en anglais This document discusses the possible evolutions of IFREMER's research activities in support of the ecosystem-based approach to fisheries management (EAF). It results from an investigation undertaken within the programme "Ecosystem approach to the management of fish resources" (DÉMarche écOSysTÉMique pour une gestion des Ressources Halieutiques").

The first part of the document presents the background to the development of the EAF, particularly the increasing number of reports of resource over-exploitation, the issue of sustainability of exploitation systems, the diversification of uses of marine resources, the key role of governance and the degradation of the state of the ecosystems.

The second part aims at synthesizing the challenges faced by research in support of EAF. These challenges consist mainly in a broadening of the classical areas of fisheries research and expertise, i.e.: (i) from the exploited population stricto-sensu to the whole ecosystem, (ii) from the ternary system "fishing-administration-science" to the quaternary system "fishingadministration- science-civil society", (iii) from the operational short-term to the strategic long-term (including environmental constraints, particularly climate change), (iv) from a sector-related approach to an approach considering several sectors and the spatial dimension and (v) from sustainability of fisheries to their contribution to the sustainable development of coastal communities.

The research challenge identified is considerable given the complexity of the systems to be studied and the limitations of observational and investigation tools. The success of the EAF will depend on our capacity to turn its general objectives into operational management objectives and on reliable and efficient evaluation methods. To that effect, several research areas, organised into 5 important themes (exploitation, governance, resources, ecosystems and tools) have been identified to address the main societal issues.

The third part of the document concerns prospectives for the future sensu-stricto. Based on a review of published studies, the possible evolutions in the ecological, economic and social contexts of fisheries at an international level are considered, with their possible impact on research in support of the EAF.

The final part begins by analysing the position of IFREMER within the French and European marine research context, outlining its strengths (particularly its genuinely multidisciplinary framework) and weaknesses (particularly its limited resources). It then develops a methodological approach to evaluate the research activities required to address the important social issues (identified from international commitments, particularly those from the 2002 Johannesburg summit). The approach analyses: (i) the relationships between research and social issues, (ii) the main areas of scientific competence required and (iii) the current level of development of the research areas within IFREMER.

The analysis shows that IFREMER has a significant commitment to a number of research areas related to the EAF. This diversity may be perceived as a strength because it enhances the Institute's reactive capacity. However, it appears insufficient to deal with the challenges. Hence, the report recommends the establishment of a wide-ranging mechanism bringing together significant multidisciplinary research resources focussing on a priority issue in the EAF.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-2567.pdf 39 532 KB Libre accès
English version 75 1 MB Libre accès
Haut de la page