Inventaire des sites potentiels pour l'aquaculture sur le littoral du Finistère : première phase (Etude bibliographique et reconnaissance terrain) Fascicule 1 : Aquaculture nouvelle

Autre(s) titre(s) Inventory of possible sites for aquafarming along Finistère's shoreline: first phase (Bibliographic Study and Field Reconnaissance) Volume 1: New Aquafarming
Type Rapport
Date 1978
Langue(s) Français
Auteur(s) Merceron Michel, Jegou Anne-Marie, Couteaux Bertrand, Piriou Jean-Yves
Résumé La réalisation de l'Inventaire des Sites Potentiels pour l'Aquaculture sur le Littoral du Finistère a été décidée par le Conseil Général du Département, dans le but d'intégrer au mieux l'aquaculture parmi les activités diverses, dont la frange littorale est le siège. L'aquaculture, pour exister demain, nécessite d'être prise en compte dès aujourd'hui au niveau de la préservation des sites et ce sous un double aspect :
- aspect foncier, à terre ;
- aspect qualité de l'eau (ce qui implique des contraintes maritimes et terrestres).

Dans ce contexte, le Conseil Général a confié au Centre National pour l'Exploitation des Océans une étude permettant de cerner les potentialités aquacoles du littoral finistérien.

Il a été décidé de fractionner cette étude en deux phases distinctes :

- La première, de caractère général, permet de rechercher parmi les données existantes, celles qui présentent un intérêt pour l'aquaculture. Elle est assortie d'une brève reconnaissance sur le terrain et son objectif est de déterminer les potentialités des principales zones d'étude, à une échelle assez petite.

- La deuxième, détaillée, déterminera les sites eux-mêmes et leurs caractéristiques, et procédera à un travail de terrain, à plus grande échelle. Le rapport présenté ici correspond au résultat de la première phase.

Assez rapidement, il est apparu souhaitable à la Commission chargée d'organiser cette étude, d'associer, dans l'Inventaire des Sites, l'aquaculture traditionnelle (conchyliculture surtout) à l'aquaculture dite non traditionnelle, plus prospective, le Centre National pour l'Exploitation des Océans et l'Institut Scientifique et Technique des Pêches Maritimes ont donc collaboré à la réalisation du présent travail. Des réunions de travail périodiques des chargés d'étude des deux organismes ont permis un partage des tâches (voir annexe I) et, une harmonisation de la présentation des résultats. D'un point de vue méthodologique, le littoral finistérien a été découpé en 7 secteurs (cf. la page de couverture) :
- MORLAIX - LANNION
- NORD - LEON
- LES ABERS - OUESSANT
- IROISE
- RADE DE BREST
- BAIE DE DOUARNENEZ
- CONCARNEAU - PONT-AVEN

Les résultats du secteur RADE DE BREST sont présentés en priorité, conformément au voeu exprimé. On peut noter la relative abondance des données présentées. L'originalité de la RADE DE BREST et l'abondance du matériel bibliographique en sont la cause. Les autres secteurs ne bénéficieront pas de la même somme de données. Par contre, seule la RADE DE BREST a bénéficié d'une synthèse réalisée à l'occasion du SAUM.

La présentation adoptée est un atlas de cartes (paramètres et résultats proprement dits) assortis chacun d'un commentaire explicatif situé en regard.

Le plan de chaque secteur sera peu ou prou celui qui a été adopté pour la RADE DE BREST et qui est exposé au sommaire ci-après. Le nombre plus restreint des données sur certains autres secteurs laisse prévoir une illustration moins complète. Dès la première phase nous citons les types de sites possibles (pleine eau, à terre, etc.) . Une définition et une illustration de cette typologie sont données en annexe n° 2 (OCR non contrôlé)
Résumé en anglais Producing the Inventory of Potential Sites for Aquaculture along the Finistère Shoreline was decided by the Département's Regional Council with the goal of integrating aquafarming in the best way possible into the variety of businesses that are based along the coastal zone. Aquafarming, in order for it to exist tomorrow, needs to be taken into account today as far as preservation of sites, and this must be done with two aspects in mind:
- land, on shore;
- water quality (which implies maritime and land constraints).

In this context, the Regional Council has entrusted the Centre National pour l'Exploitation des Océans with a study that will make it possible to define the aquafarming potential of the Finistère shoreline.

It was decided to split this study into two distinct phases:

- The first one, more general in nature, looks within the existing data that has relevance for aquafarming. It also has a brief in-the-field reconnaissance and its objective is to determine the potential of the principal study zones, on a small scale.

- The second one, detailed, will specify the sites themselves and their characteristics, and will proceed with on-site work, on a larger scale. The report presented here is the result of the first phase.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-2655.pdf 57 11 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Merceron Michel, Jegou Anne-Marie, Couteaux Bertrand, Piriou Jean-Yves (1978). Inventaire des sites potentiels pour l'aquaculture sur le littoral du Finistère : première phase (Etude bibliographique et reconnaissance terrain) Fascicule 1 : Aquaculture nouvelle. https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/2655/