Contribution a l'étude du milieu marin et de la pêche en mer rouge (secteur de la république arabe unie)

Autre(s) titre(s) Contribution to the study of marine environment and fishing in Red Sea (area of the United arab Republic)
Type Article
Date 1966-03
Langue(s) Français
Auteur(s) Gorgy S
Source Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes (0035-2276) (ISTPM), 1966-03 , Vol. 30 , N. 3 , P. 94-114
Résumé Les pêches dans la partie ouverte de la Mer Rouge, soit 800 km de côtes, n'apportent pas une contribution substantielle à la nourriture des Egyptiens, Selon les statistiques de l'anné2 1963 la production globale annuelle de crustacés et de pOiSSO.1S débarqués à Ghardaqa est de l'ordre de 1 000 tonnes soit environ 1 % de la production totale de b R.A.U, estimée à 120 000 tonnes par an. La production du golfe de Suez est comptée à part en raison des conditions particulières à ce secteur bordé par 200 km de côtes; les apports sont faits à Suez et sont de 18 000 tonnes (8 000 tonnes par les chalutiers et 10000 tonnes de sardinelles par les senneurs), La pêche s'y pratique surtout à la ligne et aux Filets: tramails, Filets de bambou pour les Mugilidés, qui ne pourront jamais fournir des tonnages industriels. Le chalutage, en raison de la nature du fond ne pourra pas y être exercé et afin d'établir une industrie importante il faut développer surtout la pêche pélagique. Dans le but d'étudier les ressources de la bordure égyptienne de la Mer Rouge, l'Institut d'Alexandrie a organisé plusieurs campagnes en 1958 et 1959.

10 Campagne des bateaux yougoslaves «Arbun » et « Kocar » de type senneur, de novembre 1958 à mai 1959, et ayant pour but:
a) la prospection des bancs de sardinelles dans le golfe de Suez et l'introduction de la technique de la pêche à la senne tournante;
b) la pêche des thons à la senne tournante;
c) la prospection de fonds chalutables nouveaux,

20 Campagne du « Shoyo Maru », bateau de recherches japonais, en mars 1959, ayant pour but:
a) l'étude hydrologique des eaux égyptiennes dans le golfe de Suez et dans la Mer Rouge;
b) la prospection des thons et leur pêche à la palangre.

Les observations hydrologiques ont été effectuées du 23 au 31 mars 1959; elles n'ont pas dépassé la profondeur de 1 000 m environ. Trois stations, nos 17 à 19, furent -faites dans l'axe du golfe de Suez et onze, N° 20 à 30, dans la partie ouest de la Mer Rouge suivant une section parallèle à la côte égyptienne, Des bouteilles à renversement Nansen équipées de thermomètres Richter et Wiese furent utilisées, La salinité a été dosée par la méthode classique de Knudsen. Avant de donner les résultats de ces campagnes nous rappellerons très brièvement les principaux travaux antérieurs concernant la Mer Rouge. Ensuite, sera exposée l'étude hydrologique que nous avons faite du secteur égyptien de la Mer Rouge. Enfin, les essais de différents engins de pêche seron t décrits, et la liste des espèces recueillies sera fournie avec quelques indications biologiques ou écologiques pour chacune de ces espèces.

OCR NON CONTRÔLE
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
publication-3968.pdf 20 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Gorgy S (1966). Contribution a l'étude du milieu marin et de la pêche en mer rouge (secteur de la république arabe unie). Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes, 30(3), 94-114. Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/3968/