La pêche au thon sur la côte basque poursuit sa modernisation

Autre(s) titre(s) Tuna fishing on the Basque coast continues its modernization
Type Article
Date 1957-12
Langue(s) Français
Auteur(s) De La Tourrasse G.
Source Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes (0035-2276) (ISTPM), 1957-12 , Vol. 21 , N. 4 , P. 562-592
Résumé Cinq années se sont écoulées depuis la rédaction de notre premier rapport décrivant « La Pèche aux thons sur la côte basque et son évolution récente ».

De 1952 à 1956, cinq campagnes ont permis à St-Jean-de-Luz d'affermir son titre de premier port thonier de France, et lui ont apporté, outre d'appréciables moyens d'investissement une expérience et une avance technique indiscutables en matière de pêche à l'appât vivant.

Mais comme toute médaille a son revers tout progrès pose autant et souvent plus de problèmes qu'il n'en résout. En 1956, il n'est pas possible de parler des succès obtenus par St-Jean-de-Luz, port de pêche sans laisser entrevoir la lutte qu'il lui faudra soutenir, pour subsister dans un proche avenir. Car depuis 1950, époque à laquelle la sardine d'hiver a commencé à leur faire défaut, nos marins basques ont été amenés à concentrer leurs efforts et leurs espoirs sur la pêche aux thons.

Heureusement, celle-ci constitue entre leurs mains un atout solide, qui justifie l'optimisme actuel et peut s'expliquer ainsi: les richesses de l'Atlantique en thonidés sont importantes, et pour ainsi dire intactes. Bien que la technique moderne se répande comme traînée de poudre, de la Bretagne au Sénégal, mobilisant partout des capitaux nouveaux, les positions décisives ne sont pas encore prises, ni sur les régions de pêche, ni sur les marchés. Néanmoins, le départ de la course est donné.

Nous nous proposons ici de faire le point d'une évolution qui se poursuit depuis 1952 à un rythme rapide. Son point de départ était un outil nouveau, le vivier à appât, qui a maintenant atteint, non pas sa condition définitive, mais en tant que tel sa maturité. Pour cette raison, et aussi parce qu'il est l'élément essentiel et original du thonier moderne nous préférons le décrire en premier lieu. Nous passerons ensuite à la technique de pêche et à ses moyens, engins et bateaux.

Enfin il restera à noter les incidences de ces changements sur la vie maritime basque et à situer les problèmes majeurs qui se posent dès aujourd'hui.

[OCR NON CONTRÔLE]
Résumé en anglais Five years have passed since the writing of our first report on "tuna fishing on the Basque coast and its recent evolution." From 1952 to 1956, five campaigns enabled St-Jean-de-Luz to impose its domination as the first French tuna fishing harbour, and gave it, in addition to some great investment means, an indisputable experience and technical advance in live bait fishing. But these advances gave way to the usual downside and, as often, posed more problems than they solved. In 1956, we cannot deal with the success of St-Jean-de-Luz, without raising the issue of the battle it will have to fight to stay alive in the near future. Since 1950, when winter sardine stocks started thinning, our Basque fishermen have had to focus on tuna fishing. [...]
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
publication-4644.pdf 30 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

De La Tourrasse G. (1957). La pêche au thon sur la côte basque poursuit sa modernisation. Revue des Travaux de l'Institut des Pêches Maritimes, 21(4), 562-592. Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/4644/