Effets de la pêche et du réchauffement climatique sur la coexistence spatiale des espèces de poissons du golfe de Gascogne. Conséquences pour les pêcheries

Autre(s) titre(s) Effects of fishing and global warming on the spatial coexistence of fish species of the Bay of Biscay. Consequences for fisheries
Type Rapport
Date 2006
Langue(s) Français
Référence PROGRAMME DE RECHERCHE « BIODIVERSITÉ ET CHANGEMENT GLOBAL »
Auteur(s) Blanchard FabianORCID, Thebaud OlivierORCID, Guyader Olivier, Lorance PascalORCID, Boucher Jean, Chevaillier Pierre
Mot-Clé(s) modèles individus centrés, conséquences économiques, réchauffement climatique, impact de la pêche, Communautés de poissons
Résumé Les peuplements de poissons vivant à proximité du fond (espèces démersales) sur le plateau continental font généralement l'objet d'une exploitation commerciale intense. Le plateau du Golfe de Gascogne n'échappe pas à cette règle. Les populations y subissent donc les effets de l'exploitation. Par ailleurs, le rôle général des variations hydro-climatiques dans la régulation de l'abondance des populations démersales de poissons (la dynamique des populations) est classiquement admis. Dans le Golfe de Gascogne, un réchauffement des eaux de surface au cours des trois dernières décennies est observé (Koutsikopoulos et al., 1998). Le changement climatique a donc des conséquences potentielles sur la communauté de poissons. Ainsi, la structure et la dynamique du peuplement de poissons du plateau continental du Golfe de Gascogne sont susceptibles de répondre à la fois aux effets d'une activité humaine (la pêche) et du changement climatique (réchauffement). Les pêcheries devraient donc subir ces changements selon leur capacité d'adaptation.
Résumé en anglais The populations of fishes dwelling near the sea bed (demersal species) on the continental shelf are usually the object of intense commercial exploitation. The Bay of Biscay shelf is no exception. Hence, populations suffer from this exploitation. Moreover, the general role played by hydro-climatic variations in the regulation of the abundance of demersal fish populations (population dynamics) is traditionally admitted. In the Bay of Biscay, a warming of the surface water has been observed over the three last decades (Koutsikopoulos et al., 1998). Climate change therefore has potential consequences on fish communities. Thus, the structure and dynamics of fish populations on the continental shelf of the Bay of Biscay are susceptible to suffer both from the effects of a human activity (fishing) and of climate change (warming). Fisheries should therefore suffer more or less from these changes depending on their adaptation capacity.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-6347.pdf 10 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Blanchard Fabian, Thebaud Olivier, Guyader Olivier, Lorance Pascal, Boucher Jean, Chevaillier Pierre (2006). Effets de la pêche et du réchauffement climatique sur la coexistence spatiale des espèces de poissons du golfe de Gascogne. Conséquences pour les pêcheries. PROGRAMME DE RECHERCHE « BIODIVERSITÉ ET CHANGEMENT GLOBAL ». https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/6347/