Appui à la mise en oeuvre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin - DCSMM

Type Rapport de contrat
Date 2011-05
Langue(s) Français
Référence RST.ODE/LER-PAC/11-06
Auteur(s) Fabri Marie-Claire, Andral Bruno
Mot-Clé(s) DCSMM, DCE, Réseaux de surveillance, Observatoires, Descripteurs, Indicateurs
Résumé La Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) promeut une approche écosystémique de la gestion des mers et des océans. Face à cet objectif ambitieux et dans le cadre de leur convention signée en 2005, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse a demandé à l’Ifremer une analyse de l’application de la DCSMM dans la sous-région Méditerranée occidentale, et de son articulation, notamment avec la Convention de Barcelone et la Directive Cadre sur l'Eau (DCE). Ce soutien vient en complément de celui apporté par l’Ifremer au plan national au Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable des Transports et du Logement dans le périmètre de son expertise auprès de l’Agence de l’Eau. Une analyse des onze descripteurs recommandée par la DCSMM est réalisée au regard de la capacité des réseaux existants opérés à l'échelle de la façade, dans le cadre de la politique littorale du bassin et des observatoires à pouvoir les renseigner.
Ce travail montre qu’en terme de priorité, les descripteurs 1 – Biodiversité et 8 – Contaminants constituent les descripteurs sur lesquels des actions de contrôle et les programmes de mesures semblent être le plus facilement réalisables. En matière de données disponibles, les résultats montrent que seul le descripteur 11 – Energie et sources sonores ne dispose pas à ce jour d’information publique pérenne. Globalement tous les descripteurs peuvent être renseignés, les lacunes étant principalement géographiques avec beaucoup de données à la côte et des secteurs qui ne disposent pas de suivi comme pour les données de pêche au large de la région PACA. Pour les écosystèmes profonds, la dynamique en cours autour de la recherche, le développement d’outil de surveillance et la cartographie des principaux canyons sur toute la façade permettront de disposer de données à la fois qualitatives et quantitatives.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
12728.pdf 84 4 MB Libre accès
Haut de la page