Impact de la dissémination accidentelle d'huîtres tétraploïdes : potentiel de dispersion et succès reproducteur

Type Rapport de contrat
Date 2004-12
Langue(s) Français
Auteur(s) Lapegue Sylvie, Heurtebise Serge, Cornette Florence, Brizard Raphael, Sharbel Tim, Boudry PierreORCID
Note Rapport de fin de contrat entre l'IFREMER et le CNRS concernant l'appel d'offres 2002 "Impact des biotechnologies dans les agro-écosystèmes"
Mot-Clé(s) Génétique, Triploïdisation, Tétraploïde, Impact, Environnement, Bivalvia, Crassostrea gigas
Résumé L'ostréiculture française réalise une production très largement extensive, basée sur le recrutement de juvéniles dans le milieu naturel et la production sur des sites côtiers. Ainsi, l’huître est l’une des rares espèces cultivées à être encore considéré par le consommateur comme un produit alimentaire totalement « naturel ». L'utilisation de la polyploïdisation a permis d'ouvrir une nouvelle voie dans cette filière, en permettant d'obtenir des animaux à croissance plus rapide, plus homogènes et stériles. Cette dernière caractéristique est un gage de qualité gustative et permet aussi de positionner ce produit en priorité sur les mois en "r" traditionnellement bannis à cause de la présence de laitance. Le but principal de la triploïdisation a été atteint: cette biotechnologie a permis de réorienter le flux énergétique vers la croissance somatique et non la reproduction. Avec l'arrivée des tétraploïdes, la production à grande échelle d’huîtres triploïdes est devenue plus facile grâce au croisement de ces animaux avec des animaux diploïdes. Malgré les arguments scientifiques avancés, cette innovation engendre des questions, voire inquiète, et est le sujet d'un débat polémique dans le milieu ostréicole et depuis peu au-delà, dans un contexte actuellement globalement négatif de la perception des biotechnologies. Le but de notre étude est d'apporter des éléments de réponse aux différents acteurs du débat (pouvoirs publics, chercheurs, ostréiculteurs, et citoyens dans leur ensemble) sur les conséquences pour l'environnement d'échappements de tétraploïdes. Les deux phases de dispersion (gamètes et larves) de cette espèce animale vivant fixée seront abordées par des expériences en milieu contrôlé. La comparaison du potentiel de dispersion des huîtres diploïdes et tétraploïdes permettra d’améliorer les prédictions de l’impact de l’éventuel échappement de tétraploïdes dans les écosystèmes côtiers.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
12835.pdf 23 351 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Lapegue Sylvie, Heurtebise Serge, Cornette Florence, Brizard Raphael, Sharbel Tim, Boudry Pierre (2004). Impact de la dissémination accidentelle d'huîtres tétraploïdes : potentiel de dispersion et succès reproducteur. https://archimer.ifremer.fr/doc/00043/15460/