Amélioration génétique expérimentale de la crevette d'élevage de Nouvelle-Calédonie : Sélection d'une population de L. stylirostris résistante à la bactérie pathogène Vibrio penaeicida. Rapport final pour le Ministère de l'Outre-Mer

Autre(s) titre(s) Experimental genetic improvement of the shrimp reared in New-Caledonia ; Selection of a population ofL. stylirostris resistant to the pathogen Vibrio penaeieida
Type Rapport de contrat
Date 2003-11
Langue(s) Français
Référence DRV/RST/RA/LAC/2003-14
Auteur(s) Goyard Emmanuel1, Goarant Cyrille1, Bachere Evelyne1, De Lorgeril Julien1, Mugnier Chantal1, Ansquer Dominique1, Broutoi Francis1, Brun Pierre1, Imbert Frederic1, Justou Carole1, Maillez Jean-Rene1, Patrois Jacques1, Pham Dominique1, Peignon Jean-Marie1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Note Subvention N° 00 T 08 attribuée par le Ministère de l'Outre-Mer le 08/02/2001 à l'ifremer
Mot-Clé(s) Amélioration génétique, P. styliroslris, résistance, syndrome 93, Lyzozyme
Résumé La filière crevette de Nouvelle-Calédonie repose sur la maîtrise de la reproduction contrôlée de la crevette Litopenaeus stylirostris, espèce introduite dans les années 80. La difficulté majeure que rencontre la filière depuis une dizaine d'années est la récurrence du « syndrome 93 », qui correspond à des épisodes de mortalités lors des baisses de température en avril-mai-juin. Ces mortalités sont associées à la bactérie pathogène Vibrio penaeicida et s'expriment à des niveaux d'intensité variable d'une année à l'autre et d'un bassin à l'autre. Aucune résistance vis-à-vis de cette pathologie ne s'est développée spontanément. Ceci est vraisemblablement lié au protocole employé pour l'élevage des géniteurs qui ne permet pas d'exercer une pression de sélection efficace à chaque génération.
Une expérience de sélection sur un critère de survie à des épisodes de syndrome 93 a été menée au Laboratoire Aquacole de Calédonie. La 3ème génération sélectionnée montre des survies améliorées de l'ordre de 20% lors d'infections expérimentales à V. penaeicida par rapport à une population témoin non sélectionnée de même origine génétique. La comparaison des réponses corrélées sur le niveau d'expression de 5 gènes potentiellement impliqués dans les phénomènes de défense immunitaire (penaeidine, lysozyme, transglutaminase, profiline, annexine) montre que la population sélectionnée a un niveau d'expression en lysozyme deux fois plus élevé que la population témoin. Ce résultat suggère que le lysozyme pourrait être un marqueur génétique utilisable dans un programme de sélection à développer en relation avec les écloseries de production.
Keyword(s) genetic improvement, P. styliroslris, résistance, syndrome 93, Lyzozyme
Résumé en anglais The New-Caledonian shrimp industry is based on the controlled reproduction of the shrimp Litopenaeus stylirostris, a species which was introduced in the 80s. The major difficulty to which the industry has been faced for 10 years is the occurrence of the "syndrome 93", which corresponds to mortality phases when the temperature falls down in April-May-June. This mortality is associated to the pathogenic bacteria Vibrio penaecida and is expressed at different levels which are variable from year ta year and from pond to pond. No resistance to this pathology has been developed spontaneously. This is likely due to the protocole used to rear spawners, which does not allow to implement an efficient selective pressure at each generation
An experimental selection on the criteria of survival after picks of syndrome 93 has been conducted at the Laboratoire Aquacole de Calédonie. The 3rd selected generation demonstrates survival rates improved by 20% during experimental infections with V. penaeicida in comparison with a non selected control population of same genetic origin. The comparison of the correlated responses on the level of expression of 5 genes which are potentially implicated in immunity phenomena (Peneidins, lysozyme, transglutaminase. profiline, annexine) shows that the selected population has a level of expression in lyzozyme twice higher than the control population. This result suggests that the lysozyme could be a genetic marker which could be used in a selective breeding program to he developed in relation with the private hatcheries.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
19643.pdf 28 6 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Goyard Emmanuel, Goarant Cyrille, Bachere Evelyne, De Lorgeril Julien, Mugnier Chantal, Ansquer Dominique, Broutoi Francis, Brun Pierre, Imbert Frederic, Justou Carole, Maillez Jean-Rene, Patrois Jacques, Pham Dominique, Peignon Jean-Marie (2003). Amélioration génétique expérimentale de la crevette d'élevage de Nouvelle-Calédonie : Sélection d'une population de L. stylirostris résistante à la bactérie pathogène Vibrio penaeicida. Rapport final pour le Ministère de l'Outre-Mer. DRV/RST/RA/LAC/2003-14. https://archimer.ifremer.fr/doc/00109/22020/