METROC : évaluation des apports de contaminants chimiques de la métropole marseillaise au milieu marin

Type Rapport de contrat
Date 2012-01
Langue(s) Français
Référence RST.ODE/LER/PAC/12-02
Auteur(s) Jany Cassandre1, Zebracki Mathilde1
Contributeur(s) Sauzade Didier, Cossa Daniel, Thouvenin Benedicte, Pairaud Ivane, Djellali Zora, Mounier Stéphane, Garnier Cedric, Andral Bruno
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Note Convention AERM&C / Ifremer n° 2009-0351
Mot-Clé(s) Mer Méditerranée, Littoral, Apports urbains, Marseille, Contamination chimique, Métaux, HAP, PCB, PBDE, Concentrations
Résumé Le projet METROC (part du programme MEDICIS pour l’étude de l’état et du devenir de la contamination chimique en Méditerranée Occidentale) s’intéresse aux sources et apports des grandes métropoles avec comme site pilote l’agglomération marseillaise. Ce rapport présente les résultats des prélèvements mis en place à Marseille sur différents sites (fluvial et urbain) et pour plusieurs types de contaminants (métaux, HAP, PCB, PBDE) dans les phases dissoutes et particulaires par temps sec et en période de pluie. Les résultats obtenus en terme de concentrations montre que la rivière des Aygalades présente les plus fortes concentrations en métaux et polluants organiques et que ces mêmes polluants organiques sont présents dans
l’Emissaire 2, les déversoirs d’orage et les torrents. Sur la base de ces analyses et des mesures de débit fournies par la DEA l'estimation partielle des flux a été réalisée. Ces résultats indicatifs montrent que la contribution principale est due à l’Emissaire 2 en raison du volume plus important d’eau rejeté. Le second contributeur est l’Huveaune. Les Aygalades ne se distinguent plus, ni même les déversoirs d’orage. Des conseils sont aussi donnés, tirés de l’expérience de ce projet, si une poursuite de l’étude des rejets et de leur devenir devait être envisagée.
Keyword(s) Mediterranean Sea, Coast, Urban waste, Marseilles, Chemical contamination, Metals, PAH, PCB, PBDE, Concentration
Résumé en anglais METROC program (part of the MEDICIS program about study and fate of the chemical contamination in Western Mediterranean Sea) focuses on sources and wastes issued by large metropolis, with the agglomeration of Marseille as a pilot site. This report presents the results of a sampling campaign in rivers
and urban discharges in Marseille and on different types of contaminants (metals, PAH, PCB and PBDE) in dissolved and particulate phases, in dry and rain periods. Results show that concentrations of pollutants are greater in Aygalades river (metals and organic contaminants) and in Emissaire 2, sewer overflows and torrents. From the results of the analysis and discharge given by the DEA, we estimated partially the flows of pollutants which show that the first contributor is the Emissaire 2 (mainly because of the amount of water discharge). The second contributor is the Huveaune river. The Aygalades are not relevant anymore, neither the sewer outflows. Advice are given, based on this project experience, if the campaign should be pursued.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
20431.pdf 140 6 MB Libre accès
Annexes 162 15 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Jany Cassandre, Zebracki Mathilde (2012). METROC : évaluation des apports de contaminants chimiques de la métropole marseillaise au milieu marin. RST.ODE/LER/PAC/12-02. https://archimer.ifremer.fr/doc/00116/22692/