Réseau national d'observation de la moule bleue Mytilus edulis - MYTILOBS. Campagne 2012

Type Rapport de contrat
Date 2013-03
Langue(s) Français
Référence RST/ODE/LER/LERPC – mars 2013 S.
Auteur(s) Robert Stephane1, Bedier Edouard1
Contributeur(s) Bouget Jean-Francois, Fleury ElodieORCID, Mazurie Joseph, Rodriguez Julien, Chauvin Jacky, Gangnery Aline, Normand Julien, Cheve Julien, Gerla Daniel, Penot Julia, Chabirand Jean-Michel, Guesdon Stephane, Genauzeau Sylvie, Guilpain Patrice, Grizon James, Le Moine Olivier, Schmitt-Gallotti Anne, Seugnet Jean-Luc
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Editeur Ifremer
Note Convention DGAL 2012-11/1219611/NYF
Mot-Clé(s) Mytilus edulis, Moules, Bouchot, Mortalité, Croissance, Température, Phytoplancton, Réseau, Biométrie, Environnement
Résumé Le réseau national d’observation de la moule bleue MYTILOBS a été mis en place en 2012 sur le littoral atlantique en réponse aux interrogations sur les mauvais résultats rencontrés sur la croissance et la qualité des moules sur bouchot, dans certaines zones de production, les trois années précédentes, notamment en 2011. Sa mise à l’eau, prévue en décembre 2011, a été repoussée au mois de mars 2012. Des cinq régions productrices de moules sur bouchot, quatre ont été retenues comme sites test. Chaque région est identifiée par une zone géographique et un lieu dit : la Bretagne Nord en baie du Mont Saint Michel par Le Vivier-sur-mer, La Bretagne Sud en baie de Vilaine par Pont Mahé, Les Pays de Loire dans le Pertuis Breton par l’Aiguillon, le Poitou-Charentes dans le Pertuis d’Antioche par Yves. La Normandie n’a pas pu être équipée. En Poitou-Charentes dans le Pertuis Breton, la technique d’élevage sur filière, témoin immergé, complète l’observation sur bouchot réalisée cette année. Dans ce contexte régional représentatif, le réseau doit permettre d’acquérir des données de croissance et de mortalité resituées dans un contexte environnemental physique (température, salinité) et phytoplanctonique. Le suivi biologique est réalisé à parti d’un lot de moules calibrées (longueur 35,29 +/-0,7 mm) réparti en paniers de 120 moules, prélevée individuellement chaque fin de saison : printemps (juin), été (septembre), automne (décembre) et hiver (mars). La croissance, représentée par la longueur, caractérise le printemps comme la saison de plus forte croissance. Les régions semblent se distinguer par un schéma de croissance différent du Sud au Nord avec une croissance en été-automne nulle à faible en Poitou-Charentes (Yves) et Pays de Loire (Aiguillon) et plus continue en Bretagne Sud (Pont Mahé) et Bretagne Nord (Vivier). La qualité du produit est restituée au travers les indices de condition référents dans la profession (indice de chair CCP 24 et indice de Lawrence et Scott (120) de l’AOP moules de bouchot baie du Mont Saint Michel). Chaque région a un profil spécifique. La Bretagne Nord (Vivier) doit attendre l’été pour atteindre la référence de l’AOP. La région Poitou-Charentes (Yves) n’atteint une qualité marchande suffisante qu’en été (>CCP 24). La mortalité, paramètre difficile à suivre par la profession, est caractérisée par deux épisodes de mortalité estivale importante en Bretagne Sud (38 % à Pont Mahé) et Bretagne Nord (27% au Vivier). La température entre régions exprime un gradient
Sud Nord classique. La salinité est soumise aux influences des fleuves en la baie de Vilaine (Vilaine, Loire) et dans les pertuis charentais (Sèvres Niortaise, Charente, Gironde), alors que la baie du Mont Saint Michel est plus océanique. Le phytoplancton, très printanier dans ces booms, est caractérisé par trois classes dominantes les Diatomophyceae les Dynophyceae et les Euglenophyceae. Le relevage final mars 2013, ne permet pas de finaliser l’ensemble des résultats présentés dans ce rapport.
L’année 2013 verra l’adoption d’un calendrier d’élevage différent pour se rapprocher du cycle d’élevage professionnel : la mise à l’eau de la campagne sera plus précoce, dès septembre. Les moules proviendront de naissain capté sur corde (captage bouchot – Pertuis Charentais) d’une taille comprise entre 20 et 30mm. Le suivi saisonnier sera réalisé de septembre 2013 (mise à l’eau) à décembre 2014 (relevage final). Les prélèvements saisonniers seront réalisés en décembre 2013 (P1), mars 2014 (P2), juin 2014 (P3), septembre 2014 (P4) et décembre 2014 (P5). La campagne avec mise à l’eau en 2013 portera le nom de campagne 2014 (année de récolte). La biométrie sera semblable à celle réalisée en 2012.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
25914.pdf 32 327 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Robert Stephane, Bedier Edouard (2013). Réseau national d'observation de la moule bleue Mytilus edulis - MYTILOBS. Campagne 2012. RST/ODE/LER/LERPC – mars 2013 S. https://archimer.ifremer.fr/doc/00166/27720/