Réseaux de surveillance DCE - Campagne 2012 – District « Rhône et côtiers méditerranéens »

Type Rapport de contrat
Date 2013-12
Langue(s) Français
Référence RST.ODE/UL/LER-PAC/13-27
Auteur(s) Sargian Peggy1, Andral Bruno1, Derolez ValerieORCID1
Contributeur(s) Boissery Pierre, Giraud A., Bouchoucha Marc, Chavanon Fabienne, De Vogue Benoist, Emery Eric, Fortune Martine, Gonzalez Jean-Louis, Guillou Jean-Louis, Henry Maryvonne, Le Fur Ines, Leurion Axel, Messiaen Gregory, Malet NathalieORCID, Miralles F., Munaron DominiqueORCID, Oheix Jocelyne, Ravel Christophe, Sartoretto Stephane, Tomasino Corinne
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Editeur Ifremer
Note Convention Agence de l’Eau RM&C/Ifremer n°2012-0184 & 2012-0185.
Mot-Clé(s) surveillance, phytoplancton, benthos de substrat meuble, posidonie, macrophytes, macroalgues, substances prioritaires, bioaccumulation, état biologique, état chimique, état écologique
Résumé Les programmes de surveillance liés à la mise en œuvre de la DCE sont coordonnés par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL). Dans chaque bassin hydrographique ce sont les Agences de l’eau qui, avec l’Etat, prennent en charge l’application, la mise en œuvre de ces réseaux.

Sur la façade méditerranéenne, Ifremer a assuré pour le compte du Schéma Directeur des Données sur l’Eau la maîtrise d’ouvrage de la troisième campagne du contrôle de surveillance, en coordonnant l’ensemble de l’acquisition des données et de leur synthèse en collaboration avec de nombreux partenaires : les Universités, des bureaux d’études, des structures locales de gestion et les services de l’Etat.

Les résultats de cette troisième campagne de contrôles de surveillance DCE permettent d’avoir une bonne vision d’ensemble de la qualité des eaux littorales à l’échelle du district.

Outre le suivi de la contamination chimique dans la matière vivante, cette campagne s’est enrichie d’un suivi dans la colonne d’eau avec l’utilisation d’échantillonneurs passifs.

En eaux côtières, le déclassement de certaines masses d’eau en état moyen et médiocre est dû aux deux éléments de qualité biologique que sont l’herbier de posidonies et la macrofaune de substrat meuble. Pour les eaux de transition, la qualité biologique est déclassée par les macrophytes pour deux tiers des masses d’eau.

La classification officielle de l’état des masses d’eau du district se fera par le Système d’Evaluation de l’Etat des Eaux (SEEE), sous la responsabilité technique de l’Onema.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
26353.pdf 132 3 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Sargian Peggy, Andral Bruno, Derolez Valerie (2013). Réseaux de surveillance DCE - Campagne 2012 – District « Rhône et côtiers méditerranéens ». RST.ODE/UL/LER-PAC/13-27. https://archimer.ifremer.fr/doc/00170/28133/