Niveau de ploïdie des naissains d'huître creuse captés dans les pertuis charentais, le bassin d'Arcahon et la baie de Bourgneuf. Réseau Biovigilance, campagne 2012

Type Rapport scientifique
Date 2014-02
Langue(s) Français
Référence RBE/SG2M-LGPMM
Auteur(s) Benabdelmouna Abdellah1, Maurouard Elise1, D'Amico Florence1, Seugnet Jean-Luc1, Grizon James1
Affiliation(s) 1 : IFREMER, France
Editeur Ifremer
Mot-Clé(s) Ploïdie, Huîtres creuses, Crassostrea gigas, Captage naissain, Pertuis Charentais, Bassin d'Arcachon, Baie de Bourgneuf
Résumé Comme pour les années précédentes, le réseau biovigilance a réalisé en 2012 la caractérisation du niveau de ploïdie de naissains captés en 2011. En plus des deux principaux bassins de captage que sont Marennes Oléron et Arcachon, un bassin additionnel (baie de Bourgneuf) a été prospecté grâce à l’analyse de naissains sauvages captés en 2011 au niveau du site de la bernerie en Retz. Les échantillons des naissains sauvages issus du captage naturel ont été prélevés sur plusieurs sites de chaque bassin pour un total analysé de 1340 animaux. En tenant compte de l’échantillonnage, les résultats de suivi de ploïdie sont interprétés comme une absence d’animaux polyploïdes, triploïdes ou tétraploïdes, captés dans les trois bassins prospectés. Cependant, comme les années précédentes la présence de naissains affectés de divers taux d’anomalies génomiques a été rapporté en 2012 : cassures d’ADN et aneuploïdie ADN (hypodiploïdie : une diminution de la taille du génome suite à la perte de matériel génétique par rapport au niveau diploïde). Il est important de noter que, comme pour toutes les années précédentes, aucun naissain hypo ou hypertriploïde, marqueur d’une hypothétique reproduction des huîtres triploïdes, n’a été détecté dans les échantillons collectés. Dans le contexte des mortalités qui impactent lourdement les naissains de C. gigas, et compte tenu du fait que les deux bassins naisseurs étudiés sont à la base de la fourniture de pratiquement les trois quarts des naissains annuellement utilisés en France, l’occurrence de ces anomalies génomiques mises en évidence dans le cadre du réseau biovigilance pose la question de leur causes et cela notamment en relation avec la qualité du milieu marin au niveau de ces différents bassins.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
27197.pdf 32 637 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Benabdelmouna Abdellah, Maurouard Elise, D'Amico Florence, Seugnet Jean-Luc, Grizon James (2014). Niveau de ploïdie des naissains d'huître creuse captés dans les pertuis charentais, le bassin d'Arcahon et la baie de Bourgneuf. Réseau Biovigilance, campagne 2012. RBE/SG2M-LGPMM. https://archimer.ifremer.fr/doc/00176/28730/