Growth estimation of Merluccius merluccius off the northern coast of Tunisia

Other titles Détermination de la croissance du Merluccius merluccius sur la côte nord tunisienne
Type Article
Date 2014-01
Language English
Other localization http://sfi.mnhn.fr/cybium/numeros/2014/381/sommaire381.html
Author(s) Khoufi Widien1, Dufour Jean-Louis2, Jaziri Hela1, Elfehri Safouene1, Elleboode Romain2, Bellamy Elise2, Ben Meriem Sadok1, Romdhane Mohamed Salah3, Mahe KeligORCID2
Affiliation(s) 1 : INSTM, Tunis 2060, Tunisia.
2 : IFREMER, Sclerochronol Ctr, F-62321 Boulogne Sur Mer, France.
3 : INAT, Cite Mahrajene 1082, Tunisia.
Source Cybium (0399-0974) (Soc Francaise D Ichtyologie), 2014-01 , Vol. 38 , N. 1 , P. 53-59
WOS© Times Cited 1
French abstract Les paramètres de croissance d’une espèce sont fondamentaux pour son étude biologique ou dynamique. La qualité de l’estimation de ces paramètres a une répercussion directe sur la précision des estimations du stock et, par conséquent, sur la gestion des pêcheries. Dans le but d’améliorer la gestion des stocks, il est recommandé d’étudier la croissance par sexe. Les otolithes ont été utilisés dans le présent travail pour estimer ces paramètres et ceux du merlu, Merluccius merluccius Rafinesque, 1810, sont connus pour être particulièrement difficiles à interpréter. De ce fait, le premier anneau de croissance a été préalablement validé à partir de l’analyse des accroissements journaliers des juvéniles. De plus, l’interprétation a tenu compte des derniers résultats du rapport du CIEM coopération de recherche. Au total, 1599 individus, capturés sur la côte nord de la Tunisie (sud-ouest du bassin méditerranéen) ont été examinés, représentant 638 femelles, 771 mâles et 190 immatures. Des coupes transversales ont été utilisées pour l’interprétation des otolithes et l’estimation d’âge du merlu. La croissance par sexe a été estimée : TL = 102,850 (1 – e–0,141 (t + 1,345)) pour les femelles, TL = 40,7 (1 – e–0,619 (t + 0,992)) pour les mâles et pour les deux sexes combinés. La validation du premier anneau de croissance et les connaissances issues des études récentes de marquage ont permis de mettre en évidence un modèle de croissance très différent de celui qui avait été décrit antérieurement. Ce travail montre que l’âge observé précédemment a été surestimé comme c’est le cas dans d’autres zones géographiques (golfes du Lion et de Gascogne). De plus, pour une taille et un poids défini, les femelles croissent plus vite que les mâles. Cette différence peut s’expliquer par la différence de l’indice de performance (Φ), estimé à 3,17 pour les femelles et 3,01 pour les mâles.
Keyword(s) Merlucciidae, Merluccius merluccius, Tunisia, Western Mediterranean, Age estimation, Growth model, Otolith
Abstract Growth parameters of any species are fundamental for biological or dynamic studies. The quality of the estimation for these parameters directly impacts on species stock assessment and, as a consequence, on fisheries management. In order to improve fishery and species stock management, growth analysis, especially by sex, is recommended. In this study, otoliths were used to estimate growth parameters of Merluccius merluccius Rafinesque, 1810. Hake is well-known as being a species in which otolith interpretation is extremely difficult. To estimate growth parameters, the first daily increment was validated as the tool for age determination. Otolith interpretation was done according to the last results of ICES cooperative research report. In total, a sample of 1599 M. merluccius were examined, consisting in 638 females, 771 males and 190 immature juveniles. They were caught in southwest of Mediterranean Sea, along the northern coast of Tunisia. Transverse sections were used for the interpretation of growth (annual) increments and age estimation. Growth by sex was considered: TL = 102.850 * (1 – e –0.141 * (t + 1.345)) for females, TL = 40.700 * (1 – e –0.619 * (t + 0.992)) for males and for combined sexes. Validation of the first growth annual increment and knowledge from recent tagging studies have helped in highlighting a different growth model of M. merluccius from that previously described. Our study showed that ages previously reported were overestimated, as observed in other regions (Gulf of Lion and Bay of Biscay). Moreover, at defined length and weight, females grow at a faster rate than males. This difference was explained by the difference in performance index (Φ), which is 3.17 for females and 3.01 for males.
Full Text
File Pages Size Access
Publisher's official version 7 1 MB Open access
Author's final draft 19 253 KB Open access
Top of the page

How to cite 

Khoufi Widien, Dufour Jean-Louis, Jaziri Hela, Elfehri Safouene, Elleboode Romain, Bellamy Elise, Ben Meriem Sadok, Romdhane Mohamed Salah, Mahe Kelig (2014). Growth estimation of Merluccius merluccius off the northern coast of Tunisia. Cybium, 38(1), 53-59. Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00191/30238/