Bases génétiques et écophysiologiques de l’allocation à la reproduction chez les huîtres creuses triploïdes

Type Poster
Date 2008
Langue(s) Français
Auteur(s) Normand Julien1
Affiliation(s) 1 : IFREMER, Station de La Tremblade, France
Conférence Journées Doctorales Université de Poitiers
Résumé

L’amélioration génétique de l’huître creuse par l’induction de la triploïdie consiste en l’adjonction d’un jeu haploïde de 10 chromosomes au génome diploïde (n= 20 chromosomes) de l’huître. Cette modification du génome entraîne chez Crassostrea gigas des remaniements physiologiques avantageux pour son aquaculture, dus notamment à la réduction de l’effort reproducteur. Les huîtres triploïdes ne sont pourtant pas complètement stériles et peuvent présenter dans certains cas une gamétogenèse assez avancée.

Nous étudions les bases génétiques et environnementales de l’allocation à la reproduction chez les huîtres creuses triploïdes par une approche mixte inspirée par la génétique quantitative et l’écophysiologie, afin d’estimer la faisabilité d’une sélection, ou d‘une amélioration des schémas zootechniques visant à réduire l’effort de reproduction de ces individus triploïdes.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
56827.pdf 1 402 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Normand Julien (2008). Bases génétiques et écophysiologiques de l’allocation à la reproduction chez les huîtres creuses triploïdes. Journées Doctorales Université de Poitiers. https://archimer.ifremer.fr/doc/00442/55335/