Document technique de la campagne Nourveys. Programme de surveillance DCSMM

Type Rapport
Date 2018
Langue(s) Français
Référence ODE/VIGIES/DCSMM
Auteur(s) Baudrier Jerome1, Schlaich Ivan1
Version 2.0
Mot-Clé(s) DCSMM, Programme de surveillance “Poissons-céphalopodes”, Nourriceries, Campagne en mer, Indicateurs, Bon Etat Ecologique
Résumé

Parmi les recommandations du programme de surveillance de la DCSMM, le suivi des poissons et céphalopodes démersaux des milieux meubles côtiers a été jugé prioritaire. Un suivi pérenne et opérationnel doit ainsi être mis en place au cours du premier cycle (2014-2020), il est basé sur une série de campagnes récurrentes à déployer dans les fonds inférieurs à 40 mètres, en complément de celles déjà existantes sur les façades Manche et Atlantique (Nurse, Nourseine, Noursom). Les suivis sont opérés dans les zones de nourriceries côtières des poissons bentho-démersaux, constituant des habitats essentiels pour de nombreuses espèces marines. La caractérisation de l’état écologique des peuplements et l’étude de la fonctionnalité des habitats de nourriceries s’avèrent essentielles pour la définition de mesures de gestion écosystémique garantissant des usages durables. Les campagnes en mer ciblées servent à collecter des données nécessaires au calcul des indicateurs du Bon Etat Ecologique (BEE) grâce à l’utilisation d’un échantillonnage standardisé des peuplements benthiques et démersaux (invertébrés et poissons commerciaux/non-commerciaux). En baie des Veys, il n’existait aucune campagne spécifique de suivi des nourriceries des fonds meubles côtiers. C’est l’objectif de la série de campagnes Nourveys, qui vise à échantillonner les principales zones côtières chalutables d’intérêt halieutiques du secteur situé au sud-ouest d’une ligne reliant Saint Vaast la Hougue à la Pointe du Hoc.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 22 1 MB Libre accès
Haut de la page