Variabilité décennale de la biomasse phytoplanctonique dans deux écosystèmes côtiers français aux conditions contrastées

Type Poster
Date 2021-11
Langue(s) Français
URL alternative https://ilicoevoleco.sciencesconf.org/
Auteur(s) Poppeschi ColineORCID1, Charria GuillaumeORCID1, Daniel Anne2, Rimmelin-Maury Peggy3, Verney RomaricORCID4, Goberville Eric5, Retho Michael6, Grossteffan Emilie3, Plus MartinORCID2
Affiliation(s) 1 : Ifremer, Univ. Brest, CNRS, IRD, Laboratoire d'Océanographie Physique et SpaIale (LOPS), IUEM, Brest, France
2 : Ifremer, Laboratoire d’Ecologie Pélagique (PELAGOS), 29280 Brest, France
3 : OSU-InsItut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), UMS3113, Plouzaneì, France.
4 : Ifremer, Laboratoire de Dynamique Hydrosédimentaire (DHYSED), 29280 Brest, France.
5 : Muséum NaIonal d’Histoire Naturelle, 8067 BOREA, Sorbonne Universiteì, CNRS, UCN, UA, IRD, Paris, France.
6 : Ifremer, Laboratoire Environnement Ressources Morbihan-Pays de Loire (LERMPL), 56100 Lorient, France
Conférence Colloque ILICO / EVOLECO 2021. 2-5 nov. 2021, La Rochelle (France)
Mot-Clé(s) Biomasse phytoplanctonique, Séries temporelles, Écosystèmes eutrophes côtiers, Événements extrêmes, Changement climatique.
Résumé

Les environnements côtiers sont fortement impactés par l'influence combinée du changement climatique d’origine naturelle et anthropique. Les impacts des épisodes d’évènements météorologiques extrêmes sur l’océan côtier restent à identifier et quantifier. Nous étudions ici l'impact du changement climatique sur la dynamique de la biomasse phytoplanctonique en analysant les mesures de fluorescence et de chlorophylle-a du phytoplancton à haute (détection des évènements extrêmes) et basse fréquence (détection des évolutions à plus long terme) dans deux écosystèmes eutrophes côtiers contrastés (rade de Brest 2000-2019 et baie de Vilaine 2011-2019). Alors que la fréquence et l'intensité des efflorescences phytoplanctoniques dans la baie de Vilaine sont sous influence directe des flux benthiques et des apports continentaux de nutriments, aucune relation n'est détectée dans la rade de Brest où le temps de résidence des masses d'eau est relativement court, et les limitations en nutriments peu fréquentes. Nos résultats mettent en évidence la forte variabilité interannuelle de la période productive des efflorescences algales - et de leur intensité - entre ces deux écosystèmes aux conditions écologiques contrastées. En se concentrant sur le début de la période productive, l'étude de ces années de floraison atypiques révèle une réponse différente entre ces deux sites d'étude face aux vagues de chaleur, aux crues extrêmes ou encore aux tempêtes. Après avoir relié l’occurrence des évènements de dessalures en rade de Brest à différents régimes de temps (AR and NAOp), les liens entre la réponse hydrodynamique de l’océan côtier, leur impact sur la biomasse phytoplanctonique et les processus à plus grande échelle  sont explorés.

 

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
89519.pdf 1 7 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Poppeschi Coline, Charria Guillaume, Daniel Anne, Rimmelin-Maury Peggy, Verney Romaric, Goberville Eric, Retho Michael, Grossteffan Emilie, Plus Martin (2021). Variabilité décennale de la biomasse phytoplanctonique dans deux écosystèmes côtiers français aux conditions contrastées. Colloque ILICO / EVOLECO 2021. 2-5 nov. 2021, La Rochelle (France). https://archimer.ifremer.fr/doc/00732/84393/