Amélioration de la technique de quantification du dichlorvos dans les eaux dans le cadre de la DCE

Type Rapport
Date 2018-04
Langue(s) Français
Référence Rapport d'avancement AQUAREF 2018 – 21 p.
Auteur(s) Tapie Nathalie1, Dufour Vincent1, Pardon Patrick1, Gonzalez Jean-Louis2, Budzinski Helene1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, Département RBE Unité "Biogéochimie et Ecotoxicologie" Centre de Méditerranée, ZP de Brégaillon CS 20330- 83507 La Seyne/mer cedex
2 : Université de Bordeaux, EPOC UMR 5805 CNRS Bat A 12 2ème étage Ouest, 351 cours de la libération, 33405 Talence
Mot-Clé(s) DCE, échantillonneurs passifs, contaminants organiques, insecticides, Dichlorvos, LC/MS/MS, POCIS
Résumé

La DCE a défini des Normes de Qualité Environnementale (NQE) pour les substances identifiées comme prioritaires. Parmi les substances ciblées, le dichlorvos, insecticide acaricide aujourd’hui interdit en France pose un challenge analytique car sa NQE est très faible (NQEeau douce : 0,6 ng/L, NQE eau marine : 0,06 ng/L, ce qui implique de pouvoir atteindre une limite de quantification (LQ) de 0,02 ng/L selon la directive QA/QC (2009/90/CE). L’objectif principal de ce travail est d’atteindre la limite de quantification visée (0,02 ng/L) à travers l’amélioration des techniques d’échantillonnage, d’extraction et d’analyse du dichlorvos.

L’analyse est faite en chromatographie en phase liquide. Le mode d’acquisition qui a été choisi pour le développement de la quantification du dichlorvos par spectrométrie de masse en tandem est le mode MRM (Multiple Reaction Monitor). Le type de source utilisée est une source à ionisation par électronébuliseur (ESI : electrospray ionization source) en mode positif. En parallèle de l’amélioration de la méthodologie analytique, un travail particulier a été mené sur la calibration afin d’obtenir un taux d’échantillonnage pour le dichlorvos et le protocole d’extraction des échantillonneurs passifs de type POCIS (Polar Organic Chemical Integrative Sampler) a également été optimisé.

Les développements réalisés (LC/MS/MS couplé aux capacités de concentration des échantillonneurs passifs de type POCIS) ont permis d’abaisser la limite de quantification du dichlorvos à 0,9 pg/L (ou 0,0009 ng/L) pour une durée d’exposition de 15 jours.

Ces performances analytiques obtenues sont compatibles avec le suivi du dichlorvos selon les performances demandées par les directives Cadre sur l’Eau (DCE) (2000/60/EC) et directive QA/QC (2009/90/CE).

 

 

 

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 20 2 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Tapie Nathalie, Dufour Vincent, Pardon Patrick, Gonzalez Jean-Louis, Budzinski Helene (2018). Amélioration de la technique de quantification du dichlorvos dans les eaux dans le cadre de la DCE. Rapport d'avancement AQUAREF 2018 – 21 p. https://archimer.ifremer.fr/doc/00752/86442/