Analyse des captures accidentelles de mammifères marins dans les pêcheries françaises aux filets fixes

Autre(s) titre(s) Analysis of the bycatch of marine mammals in set nets fisheries of France
Type Rapport scientifique
Date 2014-08
Langue(s) Français
Référence Ifremer RBE/STH/LBH/2014
Copyright 2014 Ifremer
Auteur(s) Morizur Yvon1, Gaudou Olivier1, Demaneche Sebastien1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Editeur Ifremer
Résumé Durant la période 2008-2013, des observations de captures ont été réalisées à bord des fileyeurs de mer du Nord, d’Atlantique et de Méditerranée (Corse). Les filets observés n’étaient pas équipés de pingers et les observations ont été analysées pour déterminer des taux de capture annuels moyens des espèces de mammifères marins par flottille. Des estimations par flottille ont ensuite été calculées en procédant à des extrapolations sur la base des efforts de pêche de l’année 2012. Parmi les mammifères marins, le marsouin commun Phocoena phocoena était l’espèce la plus fréquente dans les filets. Une estimation annuelle de 600 marsouins capturés a été obtenue pour l’ensemble de la flotte française. Les autres espèces rencontrées dans les filets étaient principalement le dauphin commun Delphinus delphis, le dauphin bleu et blanc Stenella coeruleoalba, et les phoques Phoca vitulina et Halichoerus grypus. Les trémails à baudroie et les trémails à sole sont responsables de 80 % des captures de marsouins. Quelques captures (20 %) existent aussi au filet maillant dans le golfe de Gascogne. Aucune capture accidentelle n’a été recensée en Méditerranée. La majorité des captures de marsouins se produit à 80-100 mètres de profondeur. Certains métiers de pêche de la zone concernée par le dispositif réglementaire « pingers » ne s’avèrent pas concernés par les interactions avec les marsouins. C’est le cas notamment des filets maillants à araignées en Manche. Les captures accidentelles de marsouins ont été peu fréquemment observées en Manche centrale alors qu’elles existent aux deux extrémités de la Manche. Les taux de capture par opération de pêche ont été calculés par métier et par zone, et l’étude s’attache à décrire les variations observées. Les captures accidentelles de marsouins semblent saisonnières et la modulation saisonnière est différente selon les zones. Les résultats sont discutés en relation avec le règlement européen 812/2004 dans lequel les engins de pêche de type trémail ne sont pas mentionnés.
Keyword(s) France, bycatch, marine mammals, Phocoena phocoena, set nets, trammel nets, gill nets, EU regulation 812/2004
Abstract During the years 2008 to 2013 several observations of catches were planned on board of set netters fishing in the bay of Biscay, in the English Channel, in the North sea and in the Mediterranean area (around Corsica). All the observations were done on nets without pingers and they were pooled to provide an average bycatch rate of marine mammals by fleet. Estimates of annual bycatch by using the fishing efforts of the year 2012 were provided by fleet. Harbour porpoise Phocoena phocoena was the most common bycatch in set nets. An average annual estimate of 600 harbour porpoises was obtained for the French fleet; other species recorded in set nets were mainly common dolphin Delphinus delphis, striped dolphin Stenella coeruleoalba and the two species of seals (Phoca vitulina, Halichoerus grypus); 80 % of the porpoise bycatch occurred in the trammel net fisheries for monkfish and for sole. Gill nets in area VIII were also responsible of 20 % of the bycatch. No bycatch was observed in set nets in the Mediterranean sea. Most of the porpoise bycatch occurred in the range of 80-110 meters depth. Some fishing métiers in the area concerned with the regulation on pingers as gill nets for spider crab were found with no bycatch of porpoises. Bycatch occurred on the eastern and western ends of the English Channel but did not occur in the middle of the Channel. Bycatch rates were calculated by fishing operation and the study describes their variability. Incidental porpoise bycatch seems seasonal and the seasons for bycatch are not the same in all the areas. The results are discussed in relation with the existing European regulation 812/2004 in which trammel nets are not mentioned.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
30451.pdf 30 756 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Morizur Yvon, Gaudou Olivier, Demaneche Sebastien (2014). Analyse des captures accidentelles de mammifères marins dans les pêcheries françaises aux filets fixes. Ifremer RBE/STH/LBH/2014. http://archimer.ifremer.fr/doc/00209/32016/