Les rejets dans la pêche artisanale de Manche occidentale

Type Ouvrage / Actes de colloque
Date 1996
Langue(s) Français
Référence ISBN 2905434740
Auteur(s) Morizur Yvon, Pouvreau StephaneORCID, Guenole Annie, Morizur Yvon1, Pouvreau StephaneORCID1, Guenole Annie1
Contributeur(s) Le Berre Herve, Le Mestre Sophie, Berthou Patrick, Danel Patrick, Fifas Spyros, Jezequel Michele, Latrouite Daniel, Lespagnol Patrick, Leroy Bruno, Noel Philippe, Ogor Andre, Pietu Jean, Salaun Michele, Troadec Herve
Editeur Ifremer
Note ISBN 9782905434746 Cette étude a été réalisée avec l’aide financière de la Commission des communautés européennes dans le cadre des contrats CE/DGXIV-C-1 n° 1992/06 (référence IFREMER 92/1211691/BF) et CE/DG XIV-C-1 n° 1997/021. Cette étude ne reflète pas nécessairement l’opinion de la Commission des communautés européennes et, en aucun cas, n’anticipe l’attitude de la Commission dans ce domaine. La reproduction, même partielle, du contenu de ce rapport est subordonnée à la mention explicite de la source.
Résumé

Des observateurs ont voyagé à bord de bateaux de pêche en provenance de ports de Bretagne Nord au cours de toute une année (1992-1993). Cette étude, accordée par la Commission EC (contrat CE/DGXIV-C-1 n° 1992/06) était un premier essai pour apprécier les rejets français dans la Manche Ouest. L'étude identifie les principales espèces rejetées et établit une évaluation approximative des taux de rejet et les compositions de taille pour chaque métier et poisson ciblé. Les principales raisons de variabilité ont été expliquées. Les compositions de taille des captures et des rejets ont été fournies afin de permettre de meilleures estimations sur la mortalité causée par la pêche. Les filets fixes observés étaient des filets à grosse maille (270 à 360 mm) ciblant les anges de mer, et les filets à petite maille (<200 mm) ciblant les ressources côtières. L'étude montre que la pêche au filet est plus sélective que la pêche à la traîne en ce qui concerne la diversité des espèces et la composition de taille (la sélectivité interspécifique et intraspécifique). Un ample sommaire en anglais se trouve au début du rapport complet.

Keyword(s) France, Western English Channel, Bottom trawls, Fixed nets, Fisheries, Discards
Résumé en anglais

Observers were set on board of fishing vessels from North Brittanny ports during one full year (1992-93). This study granted by EC Commission (contract CE/DGXIV-C-1 n° 1992/06) was a first approach for assessing French discards in the western English Channel. It identifies the main species discarded and produces a rough estimate of discard rates and size compositions in each métier targeting fish. The major reasons for variability were explained. Size compositions of catches and discards were provided in order to permit better estimates of the mortality induced by fishing operations. The fixed nets observed were large mesh nets (270 to 360 mm) targeting monkfish and small mesh nets (<200 mm) targeting coastal resources. Netting was found to be more selective than trawling in species diversity and in the size composition (inter and intraspecies selectivity). An English large summary is provided at the beginning of the full report.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-1730.pdf 127 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Morizur Yvon, Pouvreau Stephane, Guenole Annie, Morizur Yvon, Pouvreau Stephane, Guenole Annie (1996). Les rejets dans la pêche artisanale de Manche occidentale. Ifremer. https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/1730/