Variabilité génétique de la réponse aux organismes pathogènes : un outil pour améliorer la santé des mollusques et poissons d'élevage

Autre(s) titre(s) Genetic variability of respose to pathogens : a tool to improve health of farmed fish and molluscs
Type Article
Date 2007-07
Langue(s) Français
Auteur(s) Quillet Edwige, Boudry PierreORCID, Lapegue Sylvie
Source INRA Productions Animales (INRA), 2007-07 , Vol. 20 , N. 3 , P. 239-252
Mot-Clé(s) Marqueurs phénotypiques, Marqueurs génétiques, Poissons, Mollusques, Agents pathogènes, Variabilité génétique
Résumé L'amélioration de la santé des cheptels est une composante essentielle du développement durable des filières aquacoles. La sélection d'animaux résistants aux différents organismes pathogènes rencontrés en élevage est une des stratégies possibles, complémentaire des approches prophylactiques, médicamenteuses ou vaccinales qui sont parfois difficiles à mettre en oeuvre. L'analyse de la littérature scientifique permet en effet de conclure qu'il existe, dans les espèces et populations de mollusques et de poissons, une variabilité génétique de la résistance potentiellement exploitable par sélection. Les conditions d'exploitation de ce potentiel sont analysées. Pour des caractères complexes comme la résistance aux maladies, la mise au point de marqueurs» susceptibles de fournir de l'information sur la valeur génétique des individus sans recourir à l'épreuve par le pathogène serait une aide précieuse pour mettre la sélection en pratique. Les travaux et perspectives dans ce domaine sont présentés, et leurs répercussions sur les stratégies possibles d'amélioration génétique discutées dans le contexte des filières aquacoles françaises.
Abstract
Controlling health of livestock has become of considerable importance to the aquaculture industry. Selective breeding of animals with increased resistance to pathogens is likely to complete efficiently the use of drugs, vaccines or prophylactic approaches that may be difficult to implement. A review of the scientific literature shows that the prospect of selecting for increased resistance is quite hopeful in both molluscs and fish. Yet, selecting for disease resistance is hampered by the difficulty to measure the resistance of individuals. Prospects for the development of «markers» that would predict the genetic merit of individuals without pathogen challenge are presented. The breeding schemes that may be implemented for fish and molluscs in the French industry are discussed.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
publication-2979.pdf 14 217 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Quillet Edwige, Boudry Pierre, Lapegue Sylvie (2007). Variabilité génétique de la réponse aux organismes pathogènes : un outil pour améliorer la santé des mollusques et poissons d'élevage. INRA Productions Animales, 20(3), 239-252. Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/2979/