Diagnostic de la contamination chimique de la faune halieutique des littoraux des Antilles françaises. Campagnes 2008 en Martinique et en Guadeloupe

Autre(s) titre(s) Diagnosis of the chemical contamination of the fishery species along the French West Indies. Surveys 2008 in Martinique and Guadeloupe
Type Expertise / Avis
Date 2009-11
Langue(s) Français
Référence CHDC-2009_Rapport.doc, 17/11/2009
URL alternative http://www.ices.dk/publications/our-publications/Pages/CM-documents.aspx
Auteur(s) Bertrand Jacques, Abarnou Alain, Bocquene Gilles, Chiffoleau Jean-Francois, Reynal LionelORCID
Commanditaire Direction régionale de l'Environnement (DIREN) Guadeloupe et Martinique, Direction des Services Vétérinaires (DSV) Guadeloupe et Martinique, Onema
Mot-Clé(s) Antilles, chlordécone, pollution chimique, environnement marin
Résumé Pendant les années 1972-1993 un pesticide persistant, la chlordécone, a été utilisé dans les bananeraies des Antilles françaises (Martinique et Guadeloupe) pour lutter contre un charançon. Une désorption lente de la molécule fixée dans les sols conduit à son transfert progressif dans les milieux aquatiques puis vers le domaine marin au gré du lessivage et de l'érosion des sols contaminés. La présente étude visait à faire le point sur la contamination de la faune halieutique côtière des Antilles françaises quinze ans après l'interdiction d'usage de la molécule. En parallèle, une recherche systématique d'autres polluants chimiques a été effectuée sur des poissons et des crustacés ainsi que dans des sédiments autour de la Martinique.

Les résultats confirment la persistance d'une contamination de la faune par la chlordécone, particulièrement dans les zones alluvionnaires des cours d'eau contaminés. Ils montrent également que cette contamination diffuse plus largement en s'atténuant, à travers les réseaux trophiques marins. Parmi les autres substances recherchées, les résultats dans les espèces d'intérêt halieutique se situent en général sous les concentrations maximales admissibles fixées par la réglementation. Parmi ces molécules, seul le mercure donne un signal de contamination proche de ce seuil chez des grands prédateurs. Ce constat souligne l'état de préservation des milieux observés vis-à-vis de la contamination chimique environnementale, hormis bien évidemment le cas de la chlordécone.
Keyword(s) Caribbean, Kepone, chemical pollution, Marine environment
Résumé en anglais During the years 1972-1993, kepone a persistent pesticide has been used in the banana fields of the French West Indies (Martinique and Guadeloupe) to content a weevil. A slow desorption of the molecule from soil induces its transfer to the sea through the rivers from leaching and erosion. This study intended to take stock on the contamination by kepone of the fishery species around the islands fifteen years after the kepone ban. Furthermore other chemical pollutants were sought in fish and shellfish around the Martinique island.

The results confirmed persistence of marine fauna contamination by kepone, mainly in the alluvium areas in front of polluted rivers. They shown also that this contamination may spread more widely but with fast decreasing through the marine food webs. For the other pollutants sought, the results were in general lower than the statutory values. Within these substances, only mercury gave a signal close to the prescribed threshold for top predator samples. Finally, on the whole the observed systems appeared preserved from human chemical pollutants, apart from kepone.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
rapport-6896.pdf 10 4 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Bertrand Jacques, Abarnou Alain, Bocquene Gilles, Chiffoleau Jean-Francois, Reynal Lionel (2009). Diagnostic de la contamination chimique de la faune halieutique des littoraux des Antilles françaises. Campagnes 2008 en Martinique et en Guadeloupe. Direction régionale de l'Environnement (DIREN) Guadeloupe et Martinique, Direction des Services Vétérinaires (DSV) Guadeloupe et Martinique, Onema, Ref. CHDC-2009_Rapport.doc, 17/11/2009, 10p.https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/6896/