Les rejets chlorés en mer - Aspects chimiques de la chloration des eaux et évaluation des nuisances pour le milieu

Une industrialisation et une urbanisation accrues du littoral ont pu entraîner une augmentation de divers rejets dans le milieu marin. Le problème des rejets chlorés se pose en raison des débits concernés et aussi de la diversité des composés à priori toxiques ainsi dispersés. La chloration a pour but l'élimination des micro-organismes des eaux traitées : germes pathogènes dans le cas de la désinfection des effluents de stations d'épuration des eaux usées, organismes susceptibles de se fixer et de se développer sur les parois des circuits dans le cas du traitement des eaux de refroidissement des usines implantées en bord de mer. Cette activité biocide doit se limiter aux seuls organismes visés et ne pas entraîner la présence dans les eaux d'oxydants résiduels ou de composés rémanents, nocifs pour la faune et la flore présentes dans la zone de rejets. En présentant les résultats acquis dans le domaine de la chloration de l'eau et en particulier celle de l'eau de mer, on souhaite fournir une base d'évaluation de l'impact de ces rejets sur l'environnement marin.

Texte intégral

FichierPagesTailleAccès
publication-7023.pdf
10716 Ko
Comment citer
Abarnou Alain (1982). Les rejets chlorés en mer - Aspects chimiques de la chloration des eaux et évaluation des nuisances pour le milieu. Science et Pêche. 321. 1-11. https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/7023/

Copier ce texte