Fixation de la taille minimale des coquillages

Type Avis
Date 2009-02-03
Langue(s) Français
Référence 08-2783
Auteur(s) Biseau Alain, Foucher EricORCID, Veron GerardORCID, Forest Andre, Berthou Patrick, Fifas Spyros, Peronnet Isabelle, Caill-Milly NathalieORCID, Gerard Andre
Commanditaire Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture, Paris 75
Résumé

l’Ifremer réaffirme l’intérêt d’une taille minimale de capture pour la commercialisation des coquillages, et recommande, sauf cas particuliers, l’interdiction de prélèvements de naissain. Si ces derniers étaient autorisés sur des gisements classés, les quantités à prélever devraient être estimées au préalable afin de limiter les risques de fragilisation des stocks et définies en concertation avec l’ensemble des usagers. Une taille minimale de capture de juvénile n’a pas de fondement biologique et son instauration ne doit pas être envisagée en substitution aux indispensables mesures d’encadrement du niveau de prélèvement des juvéniles dans le milieu naturel. Ces (éventuels) prélèvements de naissain ne peuvent être autorisés que si, et seulement si, cette pratique ne remet pas en cause le renouvellement du stock.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
2 936 KB Accès à la demande
Réponse à la saisine 3 17 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Biseau Alain, Foucher Eric, Veron Gerard, Forest Andre, Berthou Patrick, Fifas Spyros, Peronnet Isabelle, Caill-Milly Nathalie, Gerard Andre (2009). Fixation de la taille minimale des coquillages. Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture, Paris 75, Ref. 08-2783, 2p., 3p.https://archimer.ifremer.fr/doc/00004/11555/