Devenir de la chlordécone dans les réseaux trophiques des espèces marines consommées aux Antilles (CHLORETRO)

Type Expertise / Avis
Date 2011
Langue(s) Français
Référence Délégation des Antilles - Station du Robert
URL alternative http://www.ices.dk/publications/our-publications/Pages/CM-documents.aspx
Auteur(s) Bodiguel Xavier, Bertrand Jacques, Fremery Juliette
Commanditaire DEAL Martinique, Direction de l'Environnement de l'Amenagement et du Logement, Martinique 972. DSV Martinique, Direction des Services Vétérinaires, Martinique 972. Onema. ODE, Office de l'eau Martinique 972
Résumé La chlordécone est un insecticide organochloré qui a été utilisé aux Antilles de 1972 à 1993 afin de combattre un charançon s’attaquant aux racines des bananiers. Très persistant dans le milieu, la molécule est véhiculée des terres contaminées vers les systèmes aquatiques par le biais des matières particulaires fines, contaminant ainsi le milieu marin côtier. L’objectif de l'étude était de caractériser le devenir de la chlordécone dans les réseaux trophiques de la macrofaune côtière. Il s'agissait en particulier de tenter d’identifier ses voies d’entrée à partir des apports terrigènes et sa propagation au sein de ces réseaux. Le modèle d'étude est une baie de la Martinique, avec les herbiers à phanérogamme comme système de production primaire.
Les résultats obtenus ont montré que les apports terrigènes ont une influence sur les niveaux de contamination de la faune marine, les individus d’une même espèce et aux caractéristiques comparables apparaissant plus contaminés lorsqu’ils sont proches des exutoires des rivières que lorsqu’ils en sont plus éloignés. Cette contamination présente une bioamplification le long des réseaux trophiques, depuis les producteurs primaires jusqu’aux espèces de rang trophique élevé tels que les carnivores de deuxième ordre (facteur de bioamplification trophique estimé entre 1,4 et 1,9). Le lieu de vie et le mode d’alimentation ont ainsi été identifiés comme jouant une rôle important sur les niveaux de contamination.
Des phénomènes de bioaccumulation ont été avérés chez deux espèces pour lesquelles le niveau de contamination par la chlordécone est élevé, Chloroscombrus chrysurus et Callinectes danae. Mais cette caractéristique ne s’applique pas à toutes les espèces étudiées. Une diminution des niveaux de contamination a même été observée au cours de la vie de la langouste blanche Panulirus argus. Elle est principalement attribuée à une migration de l’espèce vers le large entre les phases juvéniles et adultes.
Le présent rapport apporte ainsi des connaissances nouvelles sur les modalité de transfert de la chlordécone en milieu marin, en particulier sur la capacité de transfert de la molécule dans les réseaux trophiques, sur la capacité des organismes à la bioaccumuler ainsi que sur l'influence du mode de vie et de l’alimentation des espèces sur leurs niveaux de contamination. Il met en évidence le rôle de l’écologie des espèces dans les niveaux de contamination. Malgré les progrès accomplis, ces résultats restent encore fragmentaires.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
11986.pdf 54 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Bodiguel Xavier, Bertrand Jacques, Fremery Juliette (2011). Devenir de la chlordécone dans les réseaux trophiques des espèces marines consommées aux Antilles (CHLORETRO). DEAL Martinique, Direction de l'Environnement de l'Amenagement et du Logement, Martinique 972. DSV Martinique, Direction des Services Vétérinaires, Martinique 972. Onema. ODE, Office de l'eau Martinique 972, Ref. Délégation des Antilles - Station du Robert, 54p.https://archimer.ifremer.fr/doc/00036/14684/