Growth of the Japanese carpet shell : Validation of increment deposition periodicity by chemical marking

Other titles Marquage chimique de la palourde japonaise (Ruditapes philippinarum) dans le bassin d’Arcachon (France) : validation de la périodicité de formation des micro-incréments de croissance
Type Poster
Date 2011
Language English
Author(s) Caill-Milly Nathalie1, Bellamy Elise1, D'Amico Franck2, Mahe KeligORCID1
Affiliation(s) 1 : Ifremer
2 : Université de Pau
Meeting 10ième Forum Halieumétrique, 29 juin-1 juillet 2011, Boulogne sur mer
French abstract L’exploitation de la palourde japonaise (Ruditapes philippinarum) dans le bassin d’Arcachon (Sud-est du golfe de Gascogne) représente une activité socio-économique importante pour l’Aquitaine avec quelques 600 à 1 000 tonnes capturées par an et 57 licences professionnelles délivrées en 2011. Initialement introduite dans les années 80 à des fins de vénériculture, la palourde japonaise constitue aujourd’hui sur Arcachon le plus important gisement bénéficiant d’un suivi en France pour cette espèce. L’amélioration des connaissances sur cette espèce introduite et en particulier sur ses conditions de croissance intra-bassin permet de mieux appréhender la dynamique de ce stock et est favorable à sa bonne gestion. Des études de la structure externe de la coquille avec des expérimentations de marquage–recapture ont contribué à l’estimation des paramètres de croissance du modèle de Von Bertalanffy. L’objectif de cette nouvelle étude est d’analyser les microstructures internes de la coquille afin de valider leur périodicité de formation et ainsi d’étudier le taux de croissance journalier de la palourde japonaise en fonction de sa taille et des conditions environnementales. Pour cela, une expérimentation de marquage chimique à la calcéine, fluorochrome, a été entreprise. Pour limiter l’effet du marquage sur les individus, plusieurs temps de balnéation et différentes concentrations en marqueur ont été testés. Le traitement numérique à partir du logiciel TNPC des coupes fines de valve marquée a permis de mettre en évidence le rythme tidal des micro-incréments de croissance. Par ailleurs, l’expérience a montré une efficacité de la calcéine sur la palourde japonaise à 100 mg/l dès 1 heure de balnéation. Les micro-incréments observés renseignent sur la réponse physiologique de l’individu à des changements environnementaux. Leur analyse à micro-échelle devrait révéler les patrons de variations de croissance de la palourde japonaise en fonction de l’hétérogénéité des paramètres environnementaux locaux (i.e. gradients de salinité, courantologie du bassin…). Au final, ces connaissances spatialisées seront intégrées dans les modèles de gestion futurs.
Abstract Arcachon Bay is the first French field of Manila clam (Ruditapes philippinarum) with an annual production comprised between 500 and 1000 tons in the recent years. In order to improve stock management,an in situ experimentation of chemical marking, using calcein, has been undertaken to validate the periodicity of increment deposition and the optimal conditions of chemical marking in Arcachon Bay. Later on, daily growth rates will be analysed regarding to
environmental parameters to increase our knowledge on this species.Manila clam were collected and divided into groups of 80 animals (including control group) which size distribution spread over a large range. Identified groups were marked by immersion in a calcein solution (CAS 1461-15-0), using different concentrations (50, 100 and 200 mg.L-1) and exposure times (30 and 60 minutes), then replaced in situ in different compartments. 38 days later, they were removed and sacrified. One valve of each shell was embedded in epoxy resin, sectioned, polished and observed under fluorescence microscopy. Growth increments were analysed using TNPC software (Numerical Treatment of Calcified Pieces, www.tnpc.fr).
All marking conditions realized have been successfull, what strengthens others anterior studies (Fujikura et al., 2003 ; Poulain et al., 2011) for exposure time of 3 hours and concentration of 150 mg.L-1 at least. Time of experience has been lasted for 38 days, comprising of 73 tides. The mean striae number observed between the fluorescent band and the ventral margin is about 68. Consequently, microgrowth increments deposition has a tidal rhythmicity.
Full Text
File Pages Size Access
12401.pdf 1 433 KB Open access
Top of the page

How to cite 

Caill-Milly Nathalie, Bellamy Elise, D'Amico Franck, Mahe Kelig (2011). Growth of the Japanese carpet shell : Validation of increment deposition periodicity by chemical marking. 10ième Forum Halieumétrique, 29 juin-1 juillet 2011, Boulogne sur mer. https://archimer.ifremer.fr/doc/00039/15066/