Etude des causes potentielles des mortalités dans les élevages de crevettes pénéides nord médocains en 2001

Autre(s) titre(s) Study of potential causes of mortality in penaeids shrimps in northern Medoc 2001
Type Rapport de contrat
Date 2002
Langue(s) Français
Référence RST.DEL/02.04/ARCACHON
Auteur(s) Auby Isabelle, Devault Damien, Trut Gilles, Cantin Christian, Maurer Daniele
Résumé Depuis une quinzaine d'années, le nord-Médoc héberge des sites d'élevage de Crevettes impériales Penaeus japonicus. Les six fermes médocaines, d'une superficie totale de 180 hectares (dont 95 ha en eau), sont alimentées en eau par des canaux reliés à l'estuaire de la Gironde. Leur production totale normale est de 11 tonnes par an, pour une production nationale annuelle de 25 tonnes. En 2001, les taux de survie des post larves ont été particulièrement faibles (22 % en moyenne) par rapport aux années précédentes, provoquant une diminution de la production dans toutes les exploitations. Au total, 4 tonnes de pénéides ont été récoltées par les exploitants, soit environ 1/3 de la production habituelle. Pour expliquer cette chute brutale de production, les aquaculteurs ont mis en cause la possibilité d'une pollution de l'eau alimentant leurs marais, suspectant particulièrement l'emploi récent de certains insecticides liés à l'exploitation forestière et à la viticulture. Une étude a été réalisée dans trois de ces marais au cours de la saison de production 2002, principalement axée sur l’examen de cette hypothèse. Toutefois, du fait que d'autres facteurs peuvent expliquer la chute de production constatée en 2001, cette étude a également consisté à les recenser et à compiler les quelques données acquises en 2001 pour évaluer leur impact éventuel sur les populations de Crevettes.
Résumé en anglais For fifteen years, northern Medoc hosts sites of Penaeus japonicus. The six farms, with a total area of 180 ha (95 ha water) are supplied with water by canals connected to the Gironde estuary. Their normal total production is 11 tons per year, for an annual national output of 25 tonnes. In 2001, the survival rate of postlarvae were particularly low (22% average) compared to previous years, causing a decrease in production on all farms. A total of 4 tons of penaeid were harvested by farmers, about one third of normal production. To explain this sudden drop in production, farmers have questioned the possibility of pollution of the water feeding their marshes, suspecting especially the recent use of certain insecticides related to forestry and viticulture. A study was conducted in three of these marshes during the 2002 production season, mainly focused on investigating this hypothesis. However, the fact that other factors may explain the drop in output recorded in 2001, this study also involved the identification and compile some data acquired in 2001 to evaluate their possible impact on shrimp populations.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
16217.pdf 40 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Auby Isabelle, Devault Damien, Trut Gilles, Cantin Christian, Maurer Daniele (2002). Etude des causes potentielles des mortalités dans les élevages de crevettes pénéides nord médocains en 2001. RST.DEL/02.04/ARCACHON. https://archimer.ifremer.fr/doc/00075/18671/