Eléments de connaissance sur le cycle biologique de la Coquille Saint-Jacques européenne (Pecten maximus) en Manche.

Type Expertise / Avis
Date 2012-09
Langue(s) Français
Référence RBE/EDERU/12-3667
Auteur(s) Foucher Eric1, Fifas Spyros1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Commanditaire DPMA
Résumé La pêche à la coquille Saint-Jacques en France est réglementée par une période d’ouverture hivernale (octobre à mi-mai de l’année suivante). De plus, dans
certains gisements, l’accès à la pêcherie est soumis à des règles d’accès encore plus strictes (licences de pêche attribuées aux couples patrons/navires avec numerus clausus selon des caractéristiques techniques des navires et de leurs engins de pêche bien définies, contrôle de l'effort de pêche, maillages etc.). C’est le cas dans la partie côtière de la baie de Seine sensu stricto, en baie de Saint-Brieuc, en rade de Brest…
Si cette pêche saisonnière a d’abord vocation à limiter la pression de pêche sur les populations (gestion par l’effort de pêche), elle coïncide également avec les phases critiques du cycle de vie de cette espèce (forte croissance et période de reproduction).
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Rapport d'expertise 4 73 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Foucher Eric, Fifas Spyros (2012). Eléments de connaissance sur le cycle biologique de la Coquille Saint-Jacques européenne (Pecten maximus) en Manche. DPMA, Ref. RBE/EDERU/12-3667, 4p.https://archimer.ifremer.fr/doc/00110/22175/