Kystes modernes de Dinoflagellés en Baie de Vilaine-Bretagne Sud (France)

Autre(s) titre(s) Modern Dinoflagellates kysts in Vilayne Bay Southern Brittany (France)
Type Article
Date 1990-08
Langue(s) Français
Auteur(s) Larrazabal Me1, Lassus Patrick1, Maggi Pierre1, Bardouil Michele1
Affiliation(s) 1 : Ifremer, France
Source Cryptogamie Algologie (0181-1568) (Adac-cryptogamie), 1990-08 , Vol. 11 , N. 3 , P. 171-185
WOS© Times Cited 12
Résumé Une étude préliminaire des kystes actuels de dinoflagellés marins a été réalisée en baie de Vilaine, au cours des hivers 1986, 1987 et 1989. L'observation directe des sédiments envasés et des essais de germination expérimentale (MPN) ont permis de montrer une faible diversité spécifique hivernale avec prédominance de Spiniferites spp. et de kystes de Scrippsiella sp. La modification de l'importance relative de la zone à plus forte diversité spécifique d'une année sur l'autre suggère un rôle non négligeable des courants de fond. L'étude des formes de résistance de dinoflagellés toxiques du genre Dinophysis et Alexandrium a confirmé la présence de kystes d'A. minutum (10 à 30 kystes.g-I sédiment) en faible quantité et l'absence de formes de résistance de Dinophysi:' sp. D'une façon plus générale, la comparaison des kystes trouvés dans les sédiments avec les formes libres estivales traduit une certaine
disparité pouvant être due à des cycles biologiques différents et à des périodes d'enkystement/désenkystement variables selon les espèces.
Résumé en anglais A preliminary study of modern marine dinoflagellate cysts has been performed in Vilaine Bay through winters 1986, 1987 and 1989. Direct observations of muddy sand samples and most probable number (MPN) method applied to cysts have evidenced a low win ter species diversity with Spiniferites spp. and Scrippsiella sp. cysts as predominant species. Change in relative importance of maximum species diversity area from ycar to year suggests a possible action of bottom currents. A study of dormant stages of toxie dinoflagellates, genus Alexandrium and Dinophysis, has corroborated the occurrence of A. minutum cysts (IO to 30 cysts.g-I sediment) at low amounts and absence of Dinophysis sp. resting stages. More generally, comparison of cysts in sediments with summer free swimming stages shows a certain discrepancy, probably due to different living cycles and to unsteady, species dependant, encystment/excystment period.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 15 731 KB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Larrazabal Me, Lassus Patrick, Maggi Pierre, Bardouil Michele (1990). Kystes modernes de Dinoflagellés en Baie de Vilaine-Bretagne Sud (France). Cryptogamie Algologie, 11(3), 171-185. Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00133/24472/