Plan de sauvegarde 2012, 3ème édition : synthèse des résultats 2012-2013

Type Rapport de contrat
Date 2014-02
Langue(s) Français
Référence Convention DPMA-IFREMER n° 2011/1/1219611 relative à la mise en place d’un plan d’approvisionnement de sauvegarde 2012 de la filière ostréicole.
Auteur(s) Degremont LionelORCID1, Maurouard Elise1, Connes Coralie1, Ledu Christophe1, Benabdelmouna Abdellah1
Affiliation(s) 1 : IFREMER, SG2M-LGPMM, Avenue de Mus de Loup, F-17390 La Tremblade, France
Editeur 2014 Ifremer
Résumé Depuis 2008 l’ostréiculture française subit des mortalités massives d'huîtres creuses, Crassostrea gigas, qui menacent les approvisionnements en naissains et, par voie de conséquence, fragilise la filière ostréicole. C’est dans ce contexte qu'a été mis en place à partir de 2010 une opération désignée sous le terme plan de sauvegarde. Cette opération sous forme contractuelle fait intervenir l'Ifremer, des écloseries privées, le Ministère en charge de l'Agriculture et le CNC. Le premier plan de sauvegarde (PS1) a été initié en 2010, suivi par un deuxième en 2011 (PS2), et un troisième en 2012 (PS3). L’objectif premier de ce plan est d’apporter une réponse temporaire au déficit de production grandissant en fournissant aux écloseries des animaux présentant une résistance accrue aux mortalités (caractère noté « R » dans la suite du rapport) ayant pour cause l’herpès virus OsHV-1. Ces animaux, sélectionnés par l’Ifremer, sont des mâles tétraploïdes (4nR) qui, croisées avec des femelles diploïdes (2nR), produisent du naissain triploïde portant le caractère amélioré (3nR). Ce plan prévoit également d’évaluer le caractère « R » sur différents lots, sélectionnés ou non, provenant à la fois de l’Ifremer et des écloseries, ainsi que des lots de captage naturel. Le testage des lots a été conduit en laboratoire et dans deux sites du bassin de Marennes-Oléron, et de façon continue sur une période d’environ 5 mois, avant, pendant et après les épisodes de mortalités observées en 2013. Ce rapport présente les résultats correspondants aux testages des lots du PS3 en premier année d’élevage, ainsi que ceux des testages des lots du PS1 et PS2 en troisième et seconde année d’élevage respectivement. Les écloseries ayant pris part au plan de sauvegarde 2012 sont au nombre de 8 et tous les lots testés en 2013 dans le cadre du PS3 ont été produits en 2012. Une des écloseries n’a pas produit de lot 3nR, alors qu’une autre n’a pas fourni de lots 3nR et témoins pour le testage. Les 6 autres écloseries ont chacune produit et fourni au moins un lot triploïde résistant (3nR). Elles ont également fourni, pour certaines, au moins un lot témoin triploïde (3n) produit à partir de mâles tétraploïdes non R et, un lot 6 témoin diploïde (2n) issu de leur propre stock de géniteurs. L’Ifremer a également produit et fourni pour la campagne de testage des lots diploïdes sélectionnés (2nR) ainsi que des lots 2n produits à partir de géniteurs sauvages échantillonnés dans le bassin de Marennes-Oléron. Ces lots, qui font office de témoins non-sélectionnés, ont un parcours zootechnique connu, en particulier en ce qui concerne les épisodes de mortalité avant testage. Enfin, des lots de captages naturels ont également été intégrés aux suivis comme témoins non sélectionnés. Afin de donner au lecteur une vision globale sur la façon dont le caractère survie (R) a été amélioré, nous reportons en annexe 1 et 2 les informations déjà présentées dans le précédent rapport complétées des données du PS3.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
32448.pdf 47 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Degremont Lionel, Maurouard Elise, Connes Coralie, Ledu Christophe, Benabdelmouna Abdellah (2014). Plan de sauvegarde 2012, 3ème édition : synthèse des résultats 2012-2013. Convention DPMA-IFREMER n° 2011/1/1219611 relative à la mise en place d’un plan d’approvisionnement de sauvegarde 2012 de la filière ostréicole. https://archimer.ifremer.fr/doc/00229/34041/