Etude sanitaire des zones de production conchylicole n°34.03 et n°34.04 – zone d’étude "Ile du Brescou et bande littorale du Cap d’Agde"

Type Rapport
Date 2015-01
Langue(s) Français
Référence RST.LER/LR-15.03
Auteur(s) Rousselet Mathilde1, Baehr Antoine1, Crottier Anais1, Roque D'Orbcastel Emmanuelle1
Affiliation(s) 1 : IFREMER / Océanographie et dynamique des écosystèmes / Unité Littoral, Laboratoire LER/LR, France
Note Cadre de la recherche : Etude sanitaire ; Réseau de contrôle microbiologique REMI Projet : Surveillance microbiologique - Etudes de zones (A050202)
Mot-Clé(s) E. Coli, contamination bactériologique des coquillages, contaminants chimiques, milieu marin, classement sanitaire des zones de production, REMI, bassin versant, ruissellement
Résumé Ce rapport présente l’étude sanitaire de la zone Ile du Brescou et Bande Littorale du Cap d’Agde réalisée en 2013 et 2014. Dans un premier temps, le contexte et les objectifs de l’étude sont rappelés. Puis les caractéristiques de cette zone d’étude sont présentées : bassin versant, données climatiques, données existantes sur la qualité microbiologique du milieu. Un inventaire exhaustif des sources de contamination microbiologique de la zone est ensuite donné. L’étude de zone proprement dite a consisté en un suivi de la qualité chimique et microbiologique des moules (gisements naturels exploitables) en deux points de la zone : « Pointe de Roche longue », appartenant à la zone 34.03 et « Buse du Natu », appartenant à la zone 34.04. Les résultats montrent des niveaux de concentrations en métaux lourds (plomb, cadmium, mercure) inférieurs aux seuils réglementaires. L’évaluation de la qualité microbiologique de chacun des points est B. Ces deux points semblent soumis à des sources d’origines différentes mais gardant un impact limité sur la qualité microbiologique de la zone. Le point « Pointe de Roche longue » apparaît davantage soumis aux apports du bassin versant de l’Hérault, tandis que le point « Buse du Natu » est davantage sous l’influence des zones urbanisées du Cap d’Agde et de Marseillan-Plage. Les contaminations microbiologiques étant légèrement supérieures au niveau du point « Buse du Natu », le choix de ce point est préconisé dans l’hypothèse d’une fusion des deux zones actuelles.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
34804.pdf 44 6 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Rousselet Mathilde, Baehr Antoine, Crottier Anais, Roque D'Orbcastel Emmanuelle (2015). Etude sanitaire des zones de production conchylicole n°34.03 et n°34.04 – zone d’étude "Ile du Brescou et bande littorale du Cap d’Agde". RST.LER/LR-15.03. https://archimer.ifremer.fr/doc/00251/36256/