Revealing pelagic habitat use: the tagging of Pacific pelagics program

Other titles Idées sur l'utilisation de l'habitat pélagique : le programme de marquage de pélagiques dans le Pacifique
Type Article
Date 2002-09
Language English
Author(s) Block Ba1, Costa Dp2, Boehlert Gw3, Kochevar Re4
Affiliation(s) 1 : Stanford Univ, Hopkins Marine Stn, Tuna Res & Conservat Ctr, Pacific Grove, CA 93950 USA.
2 : Univ Calif Santa Cruz, Long Marine Lab, Santa Cruz, CA 96060 USA.
3 : Oregon State Univ, Hatfield Marine Sci Ctr, Newport, OR 97365 USA.
4 : Monterey Bay Aquarium Res Inst, Monterey, CA 93940 USA.
Source Oceanologica Acta (0399-1784) (Gauthier-villars/editions Elsevier), 2002-09 , Vol. 25 , N. 5 , P. 255-266
DOI 10.1016/S0399-1784(02)01212-4
WOS© Times Cited 98
Mot-Clé(s) Milieu pélagique, Marquage, Organismes pélagiques
French abstract Le Marquage de pélagiques dans le Pacifique est un des programmes pilotes du Recensement de la vie marine (CoML) qui doit conduire à mieux comprendre l'utilisation de l'habitat pélagique par des vertébrés marins et les grands céphalopodes du Pacifique Nord. Grâce à une approche plurispécifique, le programme Marquage de pélagiques dans le Pacifique utilisera toute une gamme de marques électroniques pour déterminer la distribution et le comportement d'organismes pélagiques. Les animaux marqués serviront de « profileurs » océaniques autonomes pour améliorer les observations rares pour l'océan du large. Ils fourniront une couverture sans précédent de la structure de la colonne d'eau dans le Pacifique Nord. Ces données spatiales et temporelles constitueront la vision par un véritable « organisme-œil » des régimes océaniques interactifs de cette zone. Une vingtaine d'espèces-cibles, incluant des thons, des requins, des pinnipèdes, des cétacés, des oiseaux de mer et des tortues de mer sera ainsi suivie. Les données collectées par ces animaux seront intégrées au sein des bases de données océaniques, complétant l'approche traditionnelle et permettant de valider des modèles à l'échelle de la zone côtière, de la région et du bassin océanique. Ceci permettra l'émergence de nouveaux concepts sur les comportements individuels, aussi bien que sur la manière dont les diverses espèces ont évolué de manière séparée pour se nourrir, se reproduire et survivre dans l'immense environnement pélagique. Cette approche multidisciplinaire conduira à des données physiques et biologiques nouvelles, base d'un renouvellement de la compréhension des relations entre les déplacements et les comportements des organismes marins et des mécanismes océaniques dans le Pacifique nord-est.
Keyword(s) pelagic habitat, tagging, pelagic organism
Abstract Tagging of Pacific pelagics (TOPP) is a pilot program of the Census of marine life (CoML) that will lead to understanding of pelagic habitat use by marine vertebrates and large squid in the North Pacific. Taking a multispecies approach, the TOPP project will use a range of electronic tag technologies to put the distribution and behavior of pelagic organisms, in the context of the oceanography of the North Pacific. Tag-bearing animals will be used as autonomous ocean profilers to enhance sparse oceanographic observations for vast ocean regions. These autonomous ocean samplers will provide unprecedented coverage of the water column structure of the North Pacific. The temporal and spatial data generated by this project will provide an "organism-eye" view of several interactive oceanic regimes in the North Pacific. Twenty target species, including tunas, sharks, pinnipeds, cetaceans, seabirds, and marine turtles, will be monitored with electronic tags. Animal-collected oceanic data will be assimilated into global ocean databases, complement traditional methodologies and be used to help validate nearshore, regional, and basin scale ocean models. As more environmental information is gathered and delivered from the tagged animals, new insights will be obtained about their individual behaviors, as well as how diverse species have separately evolved to forage, reproduce, and survive in the vast pelagic environment. This multi-disciplinary approach will allow a novel merger of biological and physical data to provide a new understanding of the relationship between the movements and behaviors of marine organisms and oceanographic processes in the eastern North Pacific.
Full Text
File Pages Size Access
Publisher's official version 12 1 MB Open access
Top of the page