Lecture des incrémentations journalières sur des otolithes d’anchois adulte : Pourquoi et comment faire ?

Type Mémoire
Date 2016
Langue(s) Français
Auteur(s) Loiseau Charles1, 2
Contributeur(s) Petitgas Pierre, Grellier Patrick
Note Rapport de Master1
Résumé La population d’anchois du Golfe de Gascogne présente une grande variabilité dans le recrutement de jeunes individus à la population, si bien que le stock a quasiment disparu en 2005. Bien qu’aujourd’hui la population soit revenue à un niveau démographique satisfaisant, les mécanismes qui interviennent dans le succès du recrutement sont toujours mal connus. Le but de cette étude est d’estimer plus précisément un intervalle de temps, à l’intérieur de la période de ponte de l’anchois européen, dans lequel sont nés des anchois d’un an, donc recrutés à la population. La détermination d’âge annuel des poissons par la lecture des otolithes est commune, mais le rétro-calcul de la date d’éclosion d’individus adulte par lecture des stries journalières n’a, à ce jour, fait l’objet d’aucune publication. Nous mettons donc en évidence, sur des otolithes d’anchois échantillonnés lors de PELGAS 2004, la faisabilité d’une telle méthode. Les résultats obtenus indiquent, pour l’année concernée, un recrutement qui a lieu sur une courte période de temps (un mois), et en dehors du pic de ponte. De plus, la taille des individus d’un an, très variable, ne dépendrait pas de leur nombre de jours de croissance. Ces premiers résultats, obtenus par une méthode inédite, posent les bases d’une réflexion sur les premiers stades de vie de l’anchois et les facteurs qui régissent sa croissance et sa probabilité de recrutement à la population.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 12 684 KB Libre accès
Haut de la page