Projet Bargip. Action Nourriceries. Rapport final

Type Rapport de contrat
Date 2017-03-31
Langue(s) Français
Référence RST-RBE/STH/LBH/17-001
Auteur(s) Le Goff Ronan1, Villanueva Ching-MariaORCID1, Drogou Mickael1, De Pontual HeleneORCID1
Contributeur(s) Le Roy Didier, Martin Stephane, Le Ru Loic, Woillez MathieuORCID, Rostiaux Emilie, Lebigre Christophe, Ignacio-Cifre Rachel, Vincent Benoit, Morandeau Fabien, Lopez Romain, Talidec CatherineORCID, Trenkel VerenaORCID, Berthele Olivier, Cornou Anne-Sophie, Coppin Franck, Martin Johanna, Le Gall Morgane, Bissery Claire, Loth Guillaume, Le Gall André, Kelberine Manu, Bertho Denis, Jourdain Jérôme, Michelet Nicolas, Garren Francois, Caroff Nicolas, Bouche Ludovic, Quemeneur Erwann, Sourget Quiterie, Le Bleiz Romain
Editeur Ifremer
Note Convention Cadre Bargip DPMA, CNPMEM, FFP, Ifremer N° 13/2.213 676 du 16/06/2014 Conventions Socles DPMA-IFREMER 2014, 2015, 2016 et 2017 Convention FFP-Ifremer N° 14/2.213 899/F ; FFP/2014/PH/08 du 20/06/2014 Avenant Convention Cadre N° 13/2.213 676-Avenant 1 du 13 mai 2016
Mot-Clé(s) Bar européen, Dicentrarchus labrax, Nourriceries, Indices d’abondance, Habitats, protocole d’échantillonnage au moyen d’un chalut GOV, test de marquage conventionnel, rade de Brest, estuaire de l’Aulne, estuaire de la Loire.
Résumé

Objectifs du projet : Suite à la chute des rendements des captures professionnelles de bar européen Dicentrarchus labrax à partir des années 2010-2011, la DPMA  a demandé à l’Ifremer de mettre en place un programme de recherche visant à mieux connaitre la biologie de l’espèce et à acquérir des données permettant d’envisager sa gestion. Parmi les actions de recherche identifiées comme prioritaires, l’une portait sur les nourriceries de l’espèce. Il s’est agi au cours du projet de :


  • caractériser les habitats préférentiels des juvéniles de bar en travaillant sur deux nourriceries pilotes : estuaire de l’Aulne en rade de Brest et estuaire de la Loire,

  • développer un protocole (engin, méthodes, stratégie) d’échantillonnage permettant de produire des indices d’abondance annuels en juvéniles,

  • lister et hiérarchiser, à partir de données de campagnes halieutiques déjà acquises par ailleurs (réseau DCE dans les masses d’eau de transition), les nourriceries des côtes de l’Atlantique et de la Manche en fonction de leur production annuelle estimée en juvéniles de bar,

  • tester au laboratoire une méthode de marquage conventionnel employable sur des juvéniles de bar afin, à terme, de réaliser du marquage grande échelle dans le cadre d’un réseau de suivi des nourriceries principales. L’objectif d’un tel marquage de juvéniles est d’évaluer l’essaimage depuis les nourriceries principales de l’espèce et ainsi de compléter les résultats en cours d’acquisition dans le cadre de l’action « Bargip ; Marquage d’adultes »,

  • produire un ensemble de données biologiques (croissance, relations taille-poids, indices de condition,  contenus stomacaux, etc.) relatives aux juvéniles de bar sur les deux sites pilotes échantillonnés,

  • et enfin de proposer la pérennisation du suivi de quelques nourriceries afin de produire des indices annuels d’abondance en juvéniles à l’intention des groupes de travail « Bar » du CIEM dans le but de contribuer à une gestion plus étayée de l’espèce.

Le projet a été contractualisé entre la DPMA, l’Ifremer, FFP et le CNPMEM le 16 juin 2014. Prévu pour durer 3 ans, il a débuté par une phase de synthèse bibliographique, et les premières campagnes d’échantillonnages se sont déroulées au second semestre 2014, en rade de Brest et en baie de Douarnenez. Les campagnes de 2015 ont été conduites en rade de Brest et celles de 2016 dans l’estuaire de la Loire.

Keyword(s) European Sea Bass, Dicentrarchux labrax, Nurseries, Abundance indexes, Habitats, Sampling protocol with a high opening trawling net, Conventional tagging experimentation, Bay of Brest, Aulne estuary, Loire estuary
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 163 5 MB Libre accès
Haut de la page