Traitement à haute température des huîtres infectées par l’ostreid herpesvirus 1 (OsHV-1). TEMPO - Rapport 2016

Type Rapport de contrat
Date 2017-03-08
Langue(s) Français
Référence Convention DPMA 2016 16/1212569
Auteur(s) Pernet FabriceORCID1
Contributeur(s) Delisle Lizenn, Petton Bruno, Burguin Jean Francois, Morga Benjamin, Corporeau Charlotte
Mot-Clé(s) Epidémiologie, Huître, OsHV-1, Risque, Survie, Température
Résumé

Le naissain d’huître creuse Crassostrea gigas est touché chaque année depuis 2008 par des mortalités causées par un microvariant de l’ostreid herpesvirus 1 (OsHV-1 μVar). Plusieurs études montrent que ces évènements de mortalité se produisent préférentiellement lorsque la température de l’eau est comprise entre 16°C et 24°C. Par conséquent, une exposition rapide des huîtres infectées par OsHV-1 à des températures supérieures à 24°C pourrait limiter les mortalités causées par le virus. Il est proposé de (1) vérifier l’hypothèse selon laquelle l’exposition à haute température réduit la mortalité des huîtres infectées par OsHV-1, et (2) déterminer si les animaux qui ont survécu suite à l’infection par OsHV-1 et au traitement thermique sont sensibles/résistants à l’infection par OsHV-1et sains/porteurs lorsque la température est à nouveau favorable au développement d’une infection exprimée. La survie des huîtres infectées par OsHV-1 à 29°C est nettement supérieure (81%) à celle des huîtres à 21°C (49%) et à 26°C (41%). Par ailleurs, les huîtres survivantes à une infection par OsHV-1 à 29°C ne semblent pas infectieuses, même lorsque la température devient permissive pour le virus (21°C). Enfin, lors d’une seconde exposition au virus en milieu naturel, les huîtres survivantes à une infection par OsHV-1 à 29°C présentent un risque de mortalité 2 fois supérieur à celui des huîtres infectées aux autres températures. Néanmoins, considérée sur l’ensemble de l’expérience, la survie des huîtres exposées à OsHV-1 à 29°C est 1.5 fois supérieures (57%) à celles des huîtres exposées à OsHV-1 à 21°C et à 26°C (37%). Par conséquent, il y a un bénéfice à exposer les huîtres à OsHV-1 à 29°C plutôt qu’à 21°C ou à 26°C. Il restera à comprendre les fondements de cette interaction hôte-agent pathogène- température. La diminution du risque de mortalité à 29°C reste à élucider. 

Keyword(s) Epidemiology, Oysters, OsHV-1, Risk, Survival, Temperature
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 29 2 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Pernet Fabrice (2017). Traitement à haute température des huîtres infectées par l’ostreid herpesvirus 1 (OsHV-1). TEMPO - Rapport 2016. Convention DPMA 2016 16/1212569. https://archimer.ifremer.fr/doc/00434/54574/