Les ressources exploitées par la pêche et la conchyliculture

Type Chapitre d'ouvrage
Date 2018
Langue(s) Français
URL alternative http://www.acclimaterra.fr/rapport-page-menu/
Auteur(s) Caill-Milly Nathalie1, Morandeau GillesORCID1, Castege Iker2, Sanchez FlorenceORCID1, Lissardy MurielORCID1, Chust Guillem3, Borja Angel4, Auby Isabelle1, Lapegue Sylvie1, Prou JeanORCID1, Oger-Jeanneret Helene1, Lassalle Géraldine1, Prevost Etienne1, Buoro Mathieu5, Lobry Jérémy4, De Pontual HeleneORCID1, De Casamajor Marie-NoelleORCID1, Biais Gerard1, D'Elbee Jean6
Contributeur(s) Lambert Patrick, Drouineau Hilaire, Daverat Françoise, Acolas Marie-Laure, Jatteau Philippe, Rigaud Christian
Ouvrage AcclimaTerra, Le Treut, H. (dir). Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires. Éditions Région Nouvelle-Aquitaine, 2018. ISBN : 978-2-9564516-0-0. Chap.8, pp.200-223
Note Comité Scientifique Régional AcclimaTerra sous la direction d'Hervé Le Treut
Résumé

L'exploitation des ressources par la pêche professionnelle et par la conchyliculture repose sur des ressources vivantes sauvages ou domestiquées qui sont présentes dans différents milieux aquatiques depuis les rivières jusqu'au large en mer. L'état de ces populations dépend non seulement des choix d'exploitation au regard des capacités de renouvellement des stocks mais aussi des caractéristiques environnementales qui impactent les différentes phases des cycles biologiques des espèces et jouent donc sur leur bon déroulement. Ces conditions du milieu sont tributaires pour partie des activités anthropiques (qualité et quantité d'eau disponible, obstacles au franchissement, autres perturbations) et peuvent être soumises aux effets du changement climatique.

Ce chapitre s'intéresse à quinze espèces d'importance pour la pêche et la conchyliculture en Nouvelle-Aquitaine : l'algue rouge, l'anchois commun, l'anguille européenne, le bar commun, les baudroies d'Europe, la dorade royale, la grande alose, le maigre, le maquereau commun, le merlu européen, la palourde japonaise, le saumon atlantique, la sole commune, l'huître creuse japonaise et la moule bleue. Après une présentation des activités et des habitats essentiels pour les populations naturelles, une synthèse des changements de l'environnement et des impacts sur ces espèces déjà observés et attendus est présentée. Il s'ensuit un état des lieux des impacts déjà constatés sur les pêcheries et sur les entreprises conchylicoles. Le chapitre s'achève par une discussion sur les adaptations pour les entreprises et des enjeux associés.

Ce chapitre fait partie de l'ouvrage réalisé par le Comité Scientifique Régional AcclimaTerra ; ouvrage qui comporte au total 15 chapitres. Ce travail sur le changement climatique en Nouvelle-Aquitaine est à l'initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 25 2 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Caill-Milly Nathalie, Morandeau Gilles, Castege Iker, Sanchez Florence, Lissardy Muriel, Chust Guillem, Borja Angel, Auby Isabelle, Lapegue Sylvie, Prou Jean, Oger-Jeanneret Helene, Lassalle Géraldine, Prevost Etienne, Buoro Mathieu, Lobry Jérémy, De Pontual Helene, De Casamajor Marie-Noelle, Biais Gerard, D'Elbee Jean (2018). Les ressources exploitées par la pêche et la conchyliculture. In AcclimaTerra, Le Treut, H. (dir). Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires. Éditions Région Nouvelle-Aquitaine, 2018. ISBN : 978-2-9564516-0-0. Chap.8, pp.200-223 (Editions Région Nouvelle-Aquitaine). https://archimer.ifremer.fr/doc/00444/55568/