Régime alimentaire de poissons carnivores des récifs coralliens de Nouvelle Calédonie

Diet composition of carnivorous fishes from coral reef lagoons of New Caledonia

Type Article
Date 2005-07
Language French, English
Author(s) Kulbicki M1, Bozec Ym1, 2, Labrosse Pierre3, Letourneur Y3, Mou-Tham G1, Wantiez L4
Affiliation(s) 1 : Univ Perpignan, IRD, UR CoReUs, F-66860 Perpignan, France.
2 : UPR Mesh, Dept Halieut, F-35042 Rennes, France.
3 : Univ Mediterranee, Ctr Oceanol Marseille, F-13288 Marseille, France.
4 : Univ Nouvelle Caledonie, Noumea, New Caledonia.
Source Aquatic Living Resources (0990-7440) (Edp Sciences S A), 2005-07 , Vol. 18 , N. 3 , P. 231-250
DOI 10.1051/alr:2005029
WOS© Times Cited 80
French abstract

Un ensemble de 212 espèces de poissons carnivores côtiers de Nouvelle Calédonie, représentées par 7335 spécimens, ont été analysés pour étudier leur régime alimentaire. Cinquante-deux types de proies ont été identifiées et regroupées par la suite dans des catégories plus vastes ou « type de proies ». Pour chaque espèce, six caractéristiques biologiques ont été définies : taille adulte maximale, principal biotope, grégarité, domaine vital, comportement nycthéméral, niveau de crypticité. Un modèle linéaire général a été ajusté à ces données, en prenant en compte ces caractéristiques ainsi que la profondeur de capture et la famille. Ce modèle est appliqué au nombre moyen de proies par estomac ainsi qu'au volume de cinq types de proies : necton, crustacés, mollusques, échinodermes et vers. Une seconde analyse porte sur les effets de la taille observée sur la composition de l'alimentation, prenant en compte ces caractéristiques vitales et la taxonomie ; cette analyse est restreinte aux espèces comportant au moins 5 spécimens, ce qui représente 113 espèces provenant de 33 familles. Une information plus détaillée est fournie pour les trois familles principales : Serranidae, Lutjanidae et Lethrinidae et les variations au sein d'une même famille sont illustrées pour les Lethrinidae. Tous les facteurs testés ont un effet significatif sur l'alimentation ; la taille et la taxonomie étant les deux facteurs principaux. Les cinq types de proies analysés en détail présentent des différences importantes en fonction des facteurs étudiés. En particulier, le necton augmente en importance avec la taille des poissons, alors que les crustacés ont une tendance inverse, et les mollusques présentent une courbe en cloche. Necton et crustacés constituent l'essentiel des proies pour la plupart des espèces, les mollusques étant parfois importants. Les échinodermes et les vers ne constituent jamais un aliment majeur et ne sont consommés que par un nombre restreint d'espèces.

Keyword(s) coral reefs, fish diet, trophic level, Indian ocean
Abstract

A total of 212 carnivorous coastal fish species from New Caledonia, represented by 7335 individuals, were analysed for their diet. Fifty two prey items were identified and later grouped into broader taxonomic categories refered as "prey types". For each fish species 6 biological traits were defined: maximum adult size, major biotope, schooling behaviour, home range, nycthemeral behaviour, degree of crypticity. A general linear model was fit to the diet data taking into account these traits, and depth of capture and fish family. This model was applied to the average number of prey types/stomach and to the volume of 5 prey types: nekton, crustaceans. molluscs, echinoderms, worms. A second analysis was performed on the effect of observed size on diet composition, taking into account these traits and taxonomy. This analysis was restricted to species with at least five individuals, representing 113 species from 33 families. More detailed information is given for the three major families, Serranidae, Lutjanidae and Lethrinidae and intra-family variations are illustrated for Lethrinidae. All the factors tested had significant effects on diet. fish size and taxonomy being the two major factors. The five prey types analysed in detail displayed marked differences according to the factors studied. In particular nekton increased in importance with fish size, whereas crustaceans decreased and molluscs presented a dome shaped relationship. Nekton and crustaceans made the bulk of the diet of most species, with molluscs being at times important. Echinoderms and worms were never a major food item and were eaten only by a restricted range of species.

Full Text
File Pages Size Access
Publisher's official version 20 1 MB Open access
Top of the page

How to cite 

Kulbicki M, Bozec Ym, Labrosse Pierre, Letourneur Y, Mou-Tham G, Wantiez L (2005). Régime alimentaire de poissons carnivores des récifs coralliens de Nouvelle Calédonie / Diet composition of carnivorous fishes from coral reef lagoons of New Caledonia. Aquatic Living Resources, 18(3), 231-250. Publisher's official version : https://doi.org/10.1051/alr:2005029 , Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00608/71965/